Chargement...
Chargement...

La gamelle et l'outil : manger au travail en France et en Europe de la fin du XVIIIe siècle à nos jours

Paru le : 02/04/2016
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les contributeurs étudient la pause repas dans les sociétés industrielles et salariales européennes des deux siècles derniers. Ce temps d'arrêt de la production est un enjeu de luttes sociales et de revendications du côté des travailleurs comme un moyen de rationalisation du temps et de l'espace du point de vue des employeurs. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Manger au travail, un sujet anecdotique pour les sciences sociales ? Les auteurs de cet ouvrage novateur affirment le contraire : la pause-repas qui interrompt la journée ou la nuit de travail offre, à qui sait l'analyser, un observatoire privilégié des sociétés contemporaines. Quoi de plus nécessaire que de se restaurer pour les travailleurs ? On imagine sans peine que l'appréciation des employeurs est toute différente face à ce temps mort du point de vue de la production. La pause-repas dans les sociétés industrielles et salariales est un enjeu de luttes incessantes, qu'elles soient ouvertes ou souterraines, les revendications des uns (allongement des temps de pause, choix des lieux de repas...) s'opposant aux logiques des autres (contrôle de la durée de pause, rationalisation de l'organisation du temps et de l'espace). Comment, quand, avec qui et où mange-t-on pendant son temps de travail depuis plus de deux siècles ? La gamelle et l'outil pose de précieux jalons en croisant les pays (outre la France, l'Italie, la Pologne, la Suisse, l'URSS...) et les familles professionnelles - celles qui ont fait les riches heures de l'histoire ouvrière (les mineurs, les cheminots...) et d'autres moins étudiées (les ouvriers des arsenaux, les policiers, les salariés du cinéma...) -, mais aussi en mettant l'accent sur des pratiques rebelles (la «soupe communiste» et autres repas de grève) ou sur les imaginaires du repas au travail chez les premiers socialistes du XIXe siècle. À la croisée d'une histoire sociale et politique, c'est toute l'organisation du temps et de l'espace des sociétés de l'ère industrielle qui se réfracte dans cette étude de l'alimentation au travail.

Fiche Technique

Paru le : 02/04/2016

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Arbre bleu éditions

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-90129-15-3

EAN13 : 9791090129153

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 367

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 595 g