Chargement...
Chargement...

Mémoires et histoires : des identités personnelles aux politiques de reconnaissance

Paru le : 15/09/2005
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Essais
Contributeur(s) : Directeur de publication : Johann Michel

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analysant les données du conflit des interprétations, les auteurs examinent les corrélations entre histoire et mémoire afin de dégager un espace public de dialogue et de recherche. L'ouvrage est structuré en 3 parties : le passage de la mémoire vive à l'histoire racontée, le passage de la mémoire individuelle à la mémoire collective, le passage de la mémoire collective à la science historique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Mémoires et histoires Les rapports entre mémoire(s) et histoire(s), surtout depuis les travaux fondateurs de Pierre Nora sur les lieux de mémoire, ont été envisagés principalement du point de vue d'une approche historienne. Tout en réservant une place décisive à cette approche, cet ouvrage collectif propose, dans un cadre pluridisciplinaire, des éclairages différents sur l'entrecroisement de ces notions. Déclinées délibérément au pluriel, les notions de mémoires et d'histoires peuvent faire l'objet d'un traitement littéraire, philosophique, cognitiviste, sociologique, politiste, anthropologique et historien. Le pari consiste ici, à travers la pluralité des disciplines, des méthodes et des objets, à dégager une unité thématique, en dressant autant de passerelles que nécessaire. Les contributeurs se concentrent d'abord sur l'identité personnelle, envisagée surtout sur le mode narratif. Le problème est en effet de savoir si les histoires, conjuguées ici sous la forme de récits de fictions ou de narrations ordinaires, sont un moyen privilégié pour agencer la mémoire et fonder ainsi les identités personnelles : comment passe-t-on de la mémoire vive à l'histoire racontée ? Il s'agit, dans un second temps, de repenser l'articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective du point de vue de la transmission des événements historiques : par quelles médiations spécifiques passe-t-on du processus historique aux mémoires individuelle et collective ? Dans un troisième temps, les auteurs s'interrogent sur la ligne de démarcation entre « histoire savante » et mémoire collective : sous quelles conditions méthodologiques passe-t-on de la « mémoire immédiate » à la « connaissance médiate » inhérente à la recherche historique ? L'ouvrage débouche sur des perspectives éthiques et politiques s'agissant des conditions d'une « juste politique de la mémoire » confrontée aux traumas de l'histoire collective. Cet ouvrage collectif est tiré des actes du colloque « mémoires et histoires » qui s'est tenu, dans le cadre de l'Éducation Nationale, au lycée Raymond Queneau d'Yvetot (Seine Maritime) en mars 2004.

Fiche Technique

Paru le : 15/09/2005

Thématique : Concours-Méthodologie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0141-6

EAN13 : 9782753501416

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 283

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 394 g