Chargement...
Chargement...

Mémoires d'un janissaire : chronique turque

Auteur : Konstantin Mihailovic d'Ostrovica

Paru le : 24/01/2012
Éditeur(s) : Anacharsis
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Famagouste
Contributeur(s) : Traducteur : Charles Zaremba - Préfacier : Michel Balivet

17,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
11,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Récit d'un Serbe capturé par les Turcs à l'âge de 22 ans, incorporé dans le corps des janissaires du sultan ottoman, qu'il sert entre 1455 et 1463, puis capturé par les Hongrois. Seules les versions polonaise et tchèque de ce récit ont été conservées. Une chronique qui annonce en quelque sorte les romans nationaux des Balkans contemporains. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Mémoires d'un janissaire Alors, un janissaire apporta la tête de Miloch Obilitch et la jeta aux pieds de l'empereur à côté des deux autres têtes, disant : « Bienheureux seigneur, voici les tètes de vos pires ennemis. » À la fin du XVe siècle, le Serbe Constantin Mihailovi(...) adresse aux rois de Pologne et de Hongrie ses Mémoires d'un janissaire, où il récapitule les instants les plus dramatiques du siècle de fer et de feu qui vient de s'écouler - et qu'il vécut pour ainsi dire aux premières loges. Car il avait servi, de 1455 à 1463, dans le régiment turc des janissaires, lorsque l'Empire ottoman conduisait à son terme la conquête du monde balkanique, des rives de l'Égée aux berges du Danube. En forme de chronique des règnes des sultans ottomans, le récit de Constantin rapporte ainsi la disparition des principautés chrétiennes, serbes, valaques ou byzantines, et expose, de la bataille de Kosovo à la prise de Constantinople en passant par la figure de Vlad Dracul « l'Empaleur » ou celle du Skanderbeg albanais, toute la matière qui donna lieu, quelques siècles plus tard, aux romans nationaux dans les Balkans contemporains. Ce récit patriographique sur un monde révolu, qui ne nous est parvenu que dans des versions polonaise et tchèque, n'avait jamais été traduit en français. En hommage à la figure mythique d'Anacharsis, barbare éclairé frotté de philosophie et mis à mort par les siens parce qu'il était soupçonné de vouloir pervertir leurs moeurs ; en hommage à tous ceux qui, au fil des siècles, voulant changer d'oeil pour observer leurs prochains, l'adoptèrent pour pseudonyme, les éditions Anarchisis se sont donné pour vocation de publier des ouvrages qui rendent compte des rencontres entre cultures. Il peut s'agir de textes écirts au fil du temps, parfois injustement confinés dans des rôles de « documents », de récits de voyages, authentiques ou étranges, de témoignages, mais aussi d'essais dont le dénominateur commun est de mettre le lecteur en présence d'un questionnement sur l'altérité. Se réclamant volontiers de la notion d'exotisme, nos publications invitent à la découverte d'un extérieur aussi bien situé dans le temps que dans l'espace, tout en laissant sa place au plaisir pur de la lecture.

Fiche Technique

Paru le : 24/01/2012

Thématique : Balkans

Auteur(s) : Auteur : Konstantin Mihailovic d'Ostrovica

Éditeur(s) : Anacharsis

Collection(s) : Famagouste

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-914777-83-3

EAN13 : 9782914777834

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 167

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 222 g