Chargement...
Chargement...

Pleine, la planète ?

Paru le : 29/09/2015
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Les essais
Contributeur(s) : Directeur de publication : Ian Goldin - Traducteur : Bertrand Augier

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
15,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Dix scientifiques de renom abordent, chacun au travers du prisme de sa spécialité (économie, géographie, géologie, santé publique, biologie, climatologie, démographie, philosophie, etc.) la question des effets et des conséquences de la croissance démographique, à l'heure où l'ensemble des écosystèmes est déjà en situation de grande tension. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Pleine, la planète ? Quels sont les effets et les conséquences de la croissance démographique ? Notre planète a-t-elle la capacité de supporter le poids d'une population encore accrue, d'ici quelques décennies, de quelques milliards d'êtres humains, alors que l'atmosphère, les océans et, plus généralement, l'ensemble des écosystèmes, sont déjà en situation de tension extrême ? La planète serait-elle pleine ? Ils sont 10 scientifiques et penseurs éminents, issus pour la plupart de la prestigieuse Université d'Oxford, à se pencher sur cette question, qu'ils prennent sous le feu croisé de considérations relevant de tous les domaines de la recherche : biologie, climatologie, démographie, économie, géologie, philosophie, mais aussi organisation politique et sociale, leadership mondial et gouvernance... Pleine, la planète ? Oui et non... Oui si l'on considère que le socio-métabolisme de l'humanité, plus gourmand à lui seul que le métabolisme naturel global de la planète, épuise et détruit notre Terre, ce grand éco-organisme qui nous fait vivre. Non si l'on voit les difficultés que nous anticipons comme imputables avant tout à une mauvaise répartition, géographique, économique et sociale, d'à peu près tous les paramètres : population, richesse, ressources, pouvoir... qu'il ne tiendrait qu'à nous de corriger, en luttant contre les inégalités. Faut-il être prudent et considérer que les limites sont déjà atteintes, ou se montrer optimiste et estimer qu'avec une population plus nombreuse, c'est globalement la capacité de l'humanité à inventer de nouvelles voies qui se trouve renforcée, c'est plus de chances peut-être de voir naître « de nouveaux Mozart... ou de nouveaux Bill Gates » ? Les cartes sont sur la table... Que chacun les retourne et annonce sa couleur. Mais il faut faire vite : les compteurs tournent et l'heure des choix politiques approche... Pleine, la planète ? Par son approche pluridisciplinaire, multi-facettes, ce livre brosse de la situation planétaire d'ensemble un tableau complexe et contrasté, bien entendu, mais également saisissant car, au-delà de certains chiffres et de certaines images qui marquent les esprits - savons-nous que l'école primaire et secondaire pour tous (et notamment pour toutes les filles) permettrait de significativement réduire la natalité et la mortalité infantile, et d'accroître le bien-être des familles dans des régions où la baisse tendancielle de la fécondité s'est interrompue, mais que le coût global en est estimé à 33 à 69 milliards de dollars par an ? Que si ce sont 2 milliards de nouveaux terriens que la population planétaire accueillera vraisemblablement dans les prochaines décennies, ils sont plus de 4 milliards, ceux qui dans le même temps s'apprêtent à rejoindre de par le monde les rangs des classes moyennes, avec des effets véritablement explosifs sur les niveaux de consommation en biens et services de toutes natures, et donc en termes de pression sur les ressources naturelles ? Qu'une population de 7 milliards d'individus, ayant chacun une empreinte en eau comparable à celle des habitants de l'Europe de l'Ouest actuelle, resterait en-deçà de ce que certains estiment être la limite de capacité de la planète à nous fournir en eau, mais que cette limite serait outrepassée si, plutôt qu'une empreinte européenne, c'était celle des États-Unis qui prévalait et se généralisait à toute cette population ? Que le socio-métabolisme d'un humain de l'ère industrielle équivaut à celui d'un mammifère géant de 10 à 15 tonnes, sorte de King Kong puisant sans fin et toujours davantage dans les ressources naturelles, établissant son règne dans les fumées des combustibles fossiles, et n offrant en retour à son écosystème nourricier que déchets et pollution ? - c'est toute l'articulation entre économie et morale, entre matérialisme et humanisme, entre indicateurs de performance actuels - ah ! le PIB !... - et objectifs profonds du développement humain, et bien sûr entre responsabilité historique des uns et droit au développement des autres, qui se dessine sous nos yeux.

Fiche Technique

Paru le : 29/09/2015

Thématique : Démographie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Antigone14 éditions

Collection(s) : Les essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-37233-018-7

EAN13 : 9782372330183

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 382

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 415 g