Chargement...
Chargement...

Les lieux communs : chronique de l'époque opaque

Auteur : André-Louis Rouquier

Paru le : 01/09/1969
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

8,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Quatrième de couverture

Un homme - un Je - traqué par soi-même et par les flics, fuit son passé récent grevé de plusieurs meurtres - dont celui d'un poète nommé Anatole. Cet Anatole a déjà disparu, laissant une antobiographie bouffonne, quand le narrateur est institué archiviste chez Mme Clio qui ouvre grand sa maison close à la Consommation. Le vieil amant de Mme Clio, l'artiste Diego Nyzos, se meurt. Kratz a pris le pouvoir. Las de remplir «les poubelles» de l'Histoire, Je est parti pour une île, où la révolution réinvente le monde. Il s'y trouve sans emploi. Il y retrouve Anatole, son double et le tue - ainsi qu'un chien errant. Autant revenir aux Lieux communs, y assister à une dérisoire apocalypse, continuer à remplir «les poubelles». Roman baroque, dont l'action foisonnante, suspendue entre le réel et le rêve, suggère une foule de questions actuelles et en appelle à l'imagination du lecteur. «Roman à l'état sauvage, reflet d'un monde sauvage», dit l'auteur qui en propose encore cette définition : «une bande dessinée pour intellectuels réputés de gauche».

Fiche Technique

Paru le : 01/09/1969

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : André-Louis Rouquier

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-001264-2

EAN13 : 9782020012645

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 271

Hauteur : 20 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 310 g