Chargement...
Chargement...

L'âge des low-tech : vers une civilisation techniquement soutenable

Auteur : Philippe Bihouix

Paru le : 03/04/2014
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Anthropocène
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Bienvenue sur la planète des low-tech ! Une planète qui semble lointaine et pas franchement très attrayante. Et pourtant, Philippe Bihouix réussit le pari de nous peindre le portrait d'une nouvelle société qui tente de remplir au mieux les besoins, tout en restant dans une civilisation acceptable et soutenable malgré l'épuisement des ressources. Un programme précis et argumenté, loin des idéologies et politiques.
L'auteur, ingénieur spécialise de la finitude des ressources minières et de la question énergétique, nous embarque peu à peu dans un monde qui a réussi avec succès la transition écologique. Dans un style des plus caustiques, Philippe Bihouix expose dans un premier acte les constats.
Le premier, partagé par la plupart d'entre nous : notre civilisation consomme plus que la planète n'a à offrir ; la consommation de ressources non renouvelables est insoutenable, et nous en consommons davantage chaque année.

Le second, moins admis : les solutions technologiques qu'on nous propose ne sont pas des solutions car elles sont marginales et hors d'échelle. Certaines reposent sur le recyclage de nos produits, “l'économie circulaire“, qui ne marche que très partiellement du fait de la dégradation des matières utilisées ou de la difficulté à séparer les composants. En un petit paragraphe, le mythe des imprimantes 3D est détruit !
Nous sommes donc face à une impasse physique, sociale et morale. Notre système économique et industriel nous propose « d'appuyer à fond sur la pédale d'accélérateur, en espérant que l'on inventera les ailes avant d'atteindre le bord de la falaise ».

Le deuxième acte explique les grands principes des basses technologies, fondées notamment sur une remise en cause de nos besoins. Il s'agit notamment d'acquérir un réflexe d'une « écologie de la demande » plutôt qu'une « écologie de l'offre » (croissance verte). Concrètement, la première question à se poser n'est pas « comment remplir tel besoin de manière plus écologique » mais « pourrait-on vivre aussi bien sous certaines conditions, sans ce besoin ? ». Découlent alors les 7 commandements des low tech.

Dans la troisième partie, nous découvrons, secteur après secteur, à quoi ressemblerait la vie quotidienne au temps des basses technologies. Agriculture et agroalimentaire, transports et automobile, bâtiment et urbanisme, produits de consommation, sport, loisirs et tourisme, nouvelles technologies, informatique et communication, et enfin banques et finance sont passés au crible.

Le quatrième acte interroge au final sur la faisabilité de la transition. Cette dernière partie nous montre que le monde merveilleux des low tech est possible, et qu'en plus nous y serions heureux et même épanouis.

Ce livre balaiera vos quelques idées reçues sur les prétendus progrès liés aux "hautes" technologiques ainsi que sur leurs effets supposés positifs, il changera votre regard sur votre quotidien, et vous donnera une immense bouffée d'énergie (énergie basse technologie bien sûr) !


Céline Réveillac pour Écolo Info
19,50 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
13,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Présentation des conséquences des innovations high tech et des aspects positifs du retour aux low tech, les basses technologies, afin d'éviter les pénuries généralisées, tout en conservant un niveau de civilisation agréable. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Face aux signaux alarmants de la crise globale - croissance en berne, tensions sur l'énergie et les matières premières, effondrement de la biodiversité, dégradation et destruction des sols, changement climatique et pollution généralisée - on cherche à nous rassurer. Les technologies «vertes» seraient sur le point de sauver la planète et la croissance grâce à une quatrième révolution industrielle, celle des énergies renouvelables, des réseaux intelligents, de l'économie circulaire, des nano-bio-technologies et des imprimantes 3D. Plus consommatrices de ressources rares, plus difficiles à recycler, trop complexes, ces nouvelles technologies tant vantées nous conduisent pourtant dans l'impasse. Ce livre démonte un à un les mirages des innovations high tech, et propose de prendre le contre-pied de la course en avant technologique en se tournant vers les low tech, les «basses technologies». Il ne s'agit pas de revenir à la bougie, mais de conserver un niveau de confort et de civilisation agréables tout en évitant les chocs des pénuries à venir. Si l'auteur met à bas nos dernières illusions, c'est pour mieux explorer les voies possibles vers un système économique et industriel soutenable dans une planète finie.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Jacques Ellul, Bernard Charbonneau, précurseurs de l'écologie politique

Tel sera le thème du premier rendez-vous des VOIX DE LA PENSÉE

Fiche Technique

Paru le : 03/04/2014

Thématique : Sociologie de la famille et des générations

Auteur(s) : Auteur : Philippe Bihouix

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Anthropocène

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-116072-6

EAN13 : 9782021160727

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 330

Hauteur : 19 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 364 g