Chargement...
Chargement...

Howards End = Le legs de Mrs Wilcox

Auteur : Edward Morgan Forster

Paru le : 21/09/2015
Éditeur(s) : le Bruit du temps
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Charles Mauron - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Catherine Lanone

25,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un roman publié pour la première fois en 1910 sur le thème de la réconciliation des extrêmes ou de la relation entre deux mondes opposés. Au cosmopolitisme et au goût raffiné des Schlegel s'opposent l'utilitarisme et le matérialisme des Wilcox. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dans Howards End, publié en Grande-Bretagne en 1920, traduit en français par Charles Mauron en 1949 sous le titre Le legs de Mrs. Wilcox, Forster renonce temporairement à la dualité géographique qui avait fait le succès de ses romans « italiens », Monteriano et Avec vue sur l'Arno. L'« affrontement entre les choses qui importent et celles qui n'ont pas d'importance, entre la réalité et les faux-semblants » a certes toujours lieu, mais au sein même de l'Angleterre de son temps, à l'aube de la modernité, avant le grand bouleversement de 1914. « Tout n'était pas tristesse. Le soleil brillait au dehors. La grive chantait sa double syllabe sur les boules-de-neige en boutons. Des enfants se roulaient, avec de grands éclats de rire, sur des montagnes de paille dorée. Le surprenant, c'était d'abord que la tristesse fût là, mais, à la longue, le sentiment d'une totalité envahit Margaret. Nulle part mieux qu'ici, dans ces fermes anglaises, on ne pouvait appréhender la vie dans une calme et unique vision, unir sa fuite et son éternelle jeunesse, relier enfin - relier sans amertume, jusqu'au moment où tous les hommes seraient frères. » E. M. Forster, Howards End, chapitre XXXIII, 1910. « Et cependant, il y a dans Howards End, nous semble-t-il, comme en solution, toutes les qualités nécessaires à un chef-d'oeuvre. Les personnages nous paraissent extrêmement réels. L'ordonnancement de l'histoire est magistral. Cette chose indéfinissable, mais tellement importante, l'atmosphère du livre, est étincelante d'intelligence ; pas une once de tromperie, pas un atome de fausseté n'est autorisé à s'y loger. Et à nouveau, mais sur un terrain de bataille plus vaste, se poursuit le combat que l'on trouve dans tous les romans de Forster - l'affrontement entre les choses qui importent et celles qui n'ont pas d'importance, entre la réalité et les faux-semblants, entre la vérité et le mensonge. Ici encore la comédie est exquise et l'observation sans défaut. » Virginia Woolf, « Les romans d'E. M. Forster », 1927.

Fiche Technique

Paru le : 21/09/2015

Thématique : Littérature Anglo-Saxonne

Auteur(s) : Auteur : Edward Morgan Forster

Éditeur(s) : le Bruit du temps

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35873-086-6

EAN13 : 9782358730860

Format : Non précisé.

Reliure : Broché sous jaquette

Pages : 435

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 530 g