Chargement...
Chargement...

Parlementer : assemblées représentatives et échange politique en Europe occidentale à la fin du Moyen Age

Auteur : Michel Hébert

Paru le : 02/01/2013
Éditeur(s) : De Boccard
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

67,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une étude historique de la représentation parlementaire dans l'Europe occidentale chrétienne aux derniers siècles du Moyen Age. L'auteur s'attache à mettre en lumière les aspects communs du développement de cette représentation politique mais également les différences significatives qui opposent des processus n'ayant pas atteint le même degré d'institutionnalisation. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Parlements dans les îles britanniques, assemblées d'états dans le royaume de France et sa périphérie, cortes dans la péninsule ibérique : les assemblées représentatives apparaissent dans tous les espaces politiques de l'Europe occidentale chrétienne aux derniers siècles du Moyen Age. Convoquées par les rois et les princes territoriaux d'abord dans des cas de nécessité justifiés par la guerre et son financement, elles se posent très vite en instances reconnues d'un processus beaucoup plus large de légitimation de l'échange politique. L'attention scrupuleuse que l'on porte à leur composition, les termes judicieusement choisis des mandats confiés à leurs participants, les instructions conférées aux différentes parties en vue de l'établissement d'un ordre du jour, tout concourt à faire de ces assemblées la manifestation d'un ordre symbolique qu'elles créent en le représentant, celui d'authentiques communautés politiques. Les phases successives de leur célébration, conjuguant diverses modalités de la parole, discours, délibérations et votes, visent à établir des consensus qui, s'ils traduisent un unanimisme parfois convenu, n'en sont pas moins producteurs d'une réelle efficacité performative. Et leurs actes, pétitions et griefs, volumineux procès-verbaux ou humbles antétextes des grandes ordonnances, statuts ou fueros de leur époque, inscrivent dans la durée une forme d'institutionnalité qui, au-delà de sa simple fonctionnalité juridique, projette aussi dans le champ littéraire et culturel une certaine idée de la communauté. Au-delà d'une réflexion sur les chemins de l'inégal développement d'un phénomène qui a pu nourrir dans les historiographies nationales l'idée d'un exceptionnalisme politique, en Angleterre, d'une constitution pactisée, en Espagne, ou d'un échec sous les coups de boutoir de l'absolutisme naissant, en France, cet ouvrage se veut d'abord et avant tout un essai d'anthropologie historique de la représentation parlementaire dans la perspective d'une histoire politique en plein renouvellement.

Fiche Technique

Paru le : 02/01/2013

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Michel Hébert

Éditeur(s) : De Boccard

Collection(s) : Romanité et modernité du droit

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7018-0358-6

EAN13 : 9782701803586

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 687

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 4 cm

Poids : 1300 g