Chargement...
Chargement...

Dino GT : l'inoubliable Ferrari

Auteur : Jean-Pierre Gabriel

Paru le : 28/01/2011
Éditeur(s) : ETAI
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Voitures italiennes
Contributeur(s) : Préfacier : Sergio Pinin Farina

62,90 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un hommage aux carrossiers, stylistes et ingénieurs et aux autres acteurs qui ont pris une part active dans l'élaboration des voitures à moteur Dino. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Outre les bolides rouges portant sur les pistes, comme sur les routes du monde entier, son nom et l'insigne au cheval cabré, un certain nombre d'automobiles a bénéficié des attentions d'Enzo Ferrari. C'est l'histoire que raconte Jean-Pierre Gabriel dans cet ouvrage. Celle-ci a commencé environ dix ans après que la première Ferrari soit apparue en public. Ce fut d'abord un essai de diversification, ponctué par trois expériences successives, avec la construction de la 854 Ferrarina, de la "Mille" et de l'Innocenti 186 GT, entre 1959 et 1964. Ces tentatives éphémères ne connurent de suite positive qu'en 1966, avec la commercialisation par Fiat, des coupés et cabriolets baptisés "Dino" en raison de leur moteur à 6 cylindres en V de 2 litres dérivé du V6 de compétition dessiné en 1956 par Alfredo Ferrari, le fils prématurément disparu d'Enzo Ferrari. Parallèlement, Sergio Pinin Farina parvint, non sans difficulté, à convaincre Ferrari de créer, autour du V6 Dino, une première voiture de grand tourisme biplace à moteur central, la Dino 206 GT. Celle-ci fut remplacée en 1969 par la Dino 246 GT, équipée du même type de moteur porté à 2,4 litres de cylindrée, que Lancia utilisa à son tour pour propulser sa prodigieuse Stratos, trois fois championne du monde des rallyes en 1974, 1975 et 1976. En 1973, le V6 Dino céda sa place à un V8 de 3 litres qui équipa d'abord le coupé 2+2 places 308 GT4, né Dino. Celui-ci acheva sa carrière sous la marque Ferrari, avant d'être remplacé par la Mondial 8, en 1980. Succédant à la Dino 246 GT, la berlinette Ferrari 308 GTB, qui se fit attendre dix-huit mois, connut un vaste succès commercial comme, par la suite, les 328 GTB et GTS, qui relevaient du même concept. La Ferrari 288 GTO, puis la F40 lancée en 1987 à l'occasion du quarantième anniversaire de la marque, font partie de cette lignée qu'elles clôturèrent avec panache. Tous les acteurs et témoins vivants ou disparus de cette passionnante histoire sont présentés dans cet ouvrage. L'auteur détaille, un à un, les différents modèles de voitures concernés. En particulier les prototypes d'études, qui ont finalement décidé Enzo Ferrari à lancer la marque d'automobiles Dino. Une vaste fresque qui se lit comme un roman abondamment illustré de photos et de documents pour la plupart inédits.

Fiche Technique

Paru le : 28/01/2011

Thématique : Imagerie documentaire

Auteur(s) : Auteur : Jean-Pierre Gabriel

Éditeur(s) : ETAI

Collection(s) : Voitures italiennes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7268-9487-9

EAN13 : 9782726894873

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 263

Hauteur : 30 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 1670 g