Chargement...
Chargement...

Quand cesse-t-on de vivre ? : pour une définition de la mort humaine

Auteur : Bernard N. Schumacher

Paru le : 05/01/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

14,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cet ouvrage analyse d'abord les arguments de ceux qui réduisent la mort soit à sa seule dimension biologique, sans aucune référence à la dimension personnelle, soit à la dimension personnelle, sans référence au corps humain. L'auteur étudie également le déplacement de la définition de la mort humaine sur le plan éthique, notamment en ce qui concerne les personnes en état dit végétatif. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les récentes découvertes technologiques liées à la transplantation d'organes humains et au maintien en vie de manière artificielle d'un être humain, ainsi que la controverse relative à l'euthanasie, ont suscité un débat passionné cherchant à résoudre la question de savoir à quel moment exact un être humain est mort. Si l'on veut être certain de ne pas tuer un être humain au moment de prélever ses organes, il est capital de commencer par définir la nature de la mort humaine puis d'élaborer des tests permettant de certifier le décès. Une telle définition implique une compréhension de la personne humaine et constitue le point de départ de la discussion éthique sur la fin de vie et des débats autour d'une politique publique des soins.

Fiche Technique

Paru le : 05/01/2011

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Bernard N. Schumacher

Éditeur(s) : Ed. nouvelles Cécile Defaut

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35018-091-3

EAN13 : 9782350180915

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 117

Hauteur : 19 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 132 g