Chargement...
Chargement...

Sports et mouvements de jeunesse catholiques en Guadeloupe au XXe siècle : histoire de l'identité créole

Auteur : Philippe Gastaud

Paru le : 15/11/2010
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

33,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
24,75 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Partant d'une analyse de la signification des pratiques corporelles dans une éducation religieuse, l'auteur étudie le lien entre cette éducation dans les mouvements de jeunesse catholiques en Guadeloupe et la définition d'une identité créole. Les politiques d'éducation de l'Eglise sont indissociables de la poursuite d'objectifs d'assimilation et d'une lutte contre la laïcisation de la société. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Sports et mouvements de jeunesse catholiques en Guadeloupe au XXe siècle Histoire de l'identité créole Cet ouvrage étudie l'éducation au sein des mouvements de jeunesse catholiques masculins (patronages et scoutisme), en Guadeloupe, au XXe siècle. Ces mouvements, dépendants de l'église locale, sont encadrés par les prêtres du diocèse, au sein des différentes paroisses. Ils font une place importante, et parfois exclusive, aux pratiques corporelles. Le travail de l'auteur repose sur une analyse de la pertinence éducative des activités corporelles pour une institution comme l'Eglise catholique dans un contexte plus large de domination coloniale et post-coloniale. L'ouvrage se propose ainsi de dégager les orientations de l'église locale en matière d'éducation de la jeunesse, en mettant en évidence les objectifs poursuivis par ces systèmes éducatifs confessionnels, leur évolution au cours de la période étudiée, ainsi que les activités proposées aux jeunes. Il s'agira de mettre à jour les raisons qui font que ces organisations de jeunesse guadeloupéennes ont introduit les activités corporelles dans leur éducation ; en quoi ces activités sont porteuses d'un message éducatif intéressant pour ces mouvements, d'abord dans un contexte où la volonté d'assimilation et d'acculturation de la France est forte, puis dans un contexte de revendication identitaire ? Les politiques éducatives mises en place par l'Eglise s'expriment dans le contexte particulier de la Guadeloupe d'abord colonie de l'Empire français, puis département d'outre-mer à partir de 1946. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, cette éducation se situe dans un contexte colonial où la politique d'assimilation à la mère patrie est centrale. La politique éducative de l'église locale est ainsi indissociable d'une poursuite d'objectifs d'assimilation, elle-même corrélative d'une politique d'acculturation des populations locales. Mais ces logiques assimilationniste et acculturatrice sont elles-mêmes indissociables d'une lutte de l'église locale contre la laïcisation de la société et le développement des mouvements de jeunesse laïcs. A partir de 1946, cette éducation se poursuit dans un contexte d'émancipation identitaire des Guadeloupéens et d'émergence d'une prise de conscience d'une culture locale spécifique. Les mouvements de jeunesse et les pratiques corporelles apparaissent alors comme des indicateurs pertinents des politiques éducatives de l'Eglise en révélant les finalités réellement poursuivies en fonction des contextes définis par des périodes différentes de l'histoire de l'archipel au XXe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 15/11/2010

Thématique : Sociologie de la laïcité

Auteur(s) : Auteur : Philippe Gastaud

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Espaces et temps du sport

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-12958-7

EAN13 : 9782296129580

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 351

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 605 g