Chargement...
Chargement...

Art et subalternité kurde : l'émergence d'un espace de production subjective et créative entre violence et résistance en Turquie

Auteur : Engin Sustam

Paru le : 19/10/2016
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Logiques sociales
Contributeur(s) : Non précisé.

36,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
28,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Une réflexion sur la production culturelle et artistique kurde depuis les années 1990, à travers la présentation d'une culture marquée par la violence et l'exil. L'auteur étudie les dynamiques de l'espace kurde autour de l'appartenance identitaire et observe les influences politiques et culturelles dans les pratiques artistiques, qui deviennent une sorte de contre-pouvoir. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Art et subalternité kurde « Fruit autant de remarquables enquêtes de terrain que d'une théorisation inventive, l'ouvrage d'Engin Sustam permet de comprendre la formation, par le biais de la création artistique, d'un espace de socialisation, de production de sens et de résistance parmi les Kurdes de Turquie au cours des dernières décennies. Sustam, qui s'inspire nettement de la philosophie et des sociologies politiques, montre que l'art et la littérature ne peuvent répondre à la violence qu'à condition de lui substituer un processus de subjectivation créatrice. » Hamit Bozarslan « La politique mineure est un devenir minoritaire du sujet d'énoncé qui parcourt son chemin afin de se détacher de son identité du sujet majoritaire ou mineure, les deux en même temps sont hors de la subjectivation de la politique mineure. C'est ainsi que Deleuze et Guattari ont vu ce processus de devenir minoritaire du sujet littéraire. Ce sont Kafka et Carmelo Bene, les deux grands exemples de la littérature mineure, il s'agit de la subjectivité à venir, du peuple à venir. Ce peuple multiple n'existe pas encore, il n'est qu'en devenir et il est loin d'être le peuple d'une démocratie future, mais c'est un peuple d'une démocratie à venir. C'est ce processus que les arts plastiques en Turquie ont vu se développer dans les vingt dernières années. Engin Sustam renouvelle la perspective qui s'est ouverte en Turquie sur les artistes kurdes, ne se limite pas géographiquement à son terrain de recherche, mais l'élargit vers les frontières voisines de la Turquie où le peuple kurde cherche sa langue pour retrouver sa littérature nationale ; loin de cette tentative à aspiration majoritaire et nationale, les artistes kurdes, ne se limitant pas à une identité que l'on peut appeler "meurtrière", s'éloignent et se détachent d'elle pour qu'ils puissent aller vers une nouvelle subjectivité d'une politique dite "mineure". C'est une pensée de l'archipel et de la "liaison de déliaison" qui défile au sein de cette recherche : une pensée singulière de multiplicité. Ce livre est une tentative de lecture de ce processus minoritaire du peuple à venir qui est loin d'être visible. Engin Sustam cherche à trouver cette visibilité précaire et fugace. C'est cette précarité qui fait de ce peuple un peuple à venir. » Ali Akay

Fiche Technique

Paru le : 19/10/2016

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Engin Sustam

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Logiques sociales

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-343-08369-X

EAN13 : 9782343083698

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 346

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 535 g