Chargement...
Chargement...

Zündel s'en va

Auteur : Markus Werner

Paru le : 26/08/2003
Éditeur(s) : Zoé
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : CH
Contributeur(s) : Traducteur : Marion Graf

16,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A Ancone, sur le point de partir en Grèce pour les vacances, Konrad Zündel, enseignant marié d'une trentaine d'années, perd une dent. Destabilisé par la disparition de ses repères que représente la chute de sa dent, il prend la direction de Gênes pour se procurer un revolver et s'en aller. Premier roman de l'auteur, paru en 1984. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dès sa publication, ce premier roman de Markus Werner a propulsé son auteur au rang des romanciers de langue allemande les plus remarqués aujourd'hui. Le succès de ce livre culte, d'une rare radicalité, ne s'est jamais démenti, alors même que cinq romans, tous traduits en français, sont venus confirmer la maîtrise de l'écrivain. Dans leur singularité, tous les héros de Werner ont quelques points communs : confrontés à un moment où leur vie semble basculer, ils font preuve d'un nombrilisme à la fois désopilant et désespéré, et rêvent de partir. Zündel s'en va, avec son héros pitoyable, désenchanté, titubant et chaplinesque, propose la meilleure entrée dans l'univers tragi-comique de Markus Werner. Konrad et Serafino passèrent la soirée de concert. Ils burent beaucoup, énormément, Zündel même beaucoup trop mais ce qui naquit entre eux était plus qu'une fraternité banale. Une grande affection les unissait, un sentiment de parenté, une complicité, et tous deux avaient l'impression de se connaître depuis toujours. Et pourtant ils n'échangèrent pas beaucoup de paroles, la musique des juke-box des différents lieux qu'ils fréquentèrent était trop envahissante. À un certain moment, Zündel demanda : Tu crois qu'ici, on peut se procurer un revolver, je veux dire sans permis ? Alors Serafino l'entraîna dehors dans la ruelle, et lui dit : Bien sûr, pas de problème ! Mais ce serait dommage. - Quoi donc ? demanda Zündel. - Si tu te supprimais ! Tu verras, même sans raccourcis la vie est assez courte comme ça. Tu es malheureux ? - Presque toujours, dit Zündel. Serafino lui serra la main en disant : Fratello mio.

Fiche Technique

Paru le : 26/08/2003

Thématique : Littérature Germanique - Néerlandaise

Auteur(s) : Auteur : Markus Werner

Éditeur(s) : Zoé

Collection(s) : CH

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-88182-491-9

EAN13 : 9782881824913

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 144

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 249 g