Chargement...
Chargement...

La belle saison

Paru le : 21/02/2017
Éditeur(s) : Fario
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

24,50 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Pour initier cette anthologie poétique d'auteurs de la fin du XIXe siècle, le premier texte constitue un échange lyrique entre deux écrivains évoquant le renouveau poétique de l'avant-guerre. Les trois autres étuis renferment les poésies de ces auteurs idéalisant, l'exotisme l'espace et le temps avec nostalgie. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La Bibliothèque des Impardonnables La Belle Saison La Bibliothèque des Impardonnables constitue une manière inédite d'anthologie de ce « domaine français » cher à Valery Larbaud, et se propose de déployer le florilège qu'il y a près d'un siècle celui-ci appelait de ses voeux. Chaque saison donnera à lire, sous étui et au format de poche, des rééditions originales de poètes le plus souvent entrés dans le domaine public. Un dix-septième volume, critique et illustré, complètera chaque hiver la collection annuelle, réunie par un coffret. La Belle Saison : Larbaud et Fargue en vertigineuse Conversation annoncent les dix « Cartes postales » de H.J.-M. Levet, et un nostalgique bouquet d'exotisme, par Francis Jammes, a pour pendant les Coples de celui que Borges appela l'Omar Khayyam français : Paul-Jean Toulet. J'aime dans le temps Clara d'Ellébeuse, l'écolière des anciens pensionnats, qui allait, les soirs chauds, sous les tilleuls lire les magazines d'autrefois. F.J. Vous ne savez pas ce que c'est qu'un poète ? Verlaine... Rien ? Pas de souvenir ? Non. Vous ne l'avez pas distingué de ceux que vous connaissiez. Vous ne faites pas de différence, je sais. Mais c'est un autre poète que je lis, un qui n'habite pas à Paris, un tout autre. Un qui a une maison calme dans la montagne. Qui sonne comme une cloche dans l'air pur. Rainer Maria Rilke Les Cahiers de Malte Laurids Brigge Comme nous aimions l'infinie variété de vivre... L.-P.F. Je sais bien qu'il n'y a nulle part le secret de la poésie, de même que certains points de la terre n'ont pas le privilège de rendre la santé. Combien pourtant je me dis, « quel malheur de n'être pas allé au Criterion, au Moulin de la Galette, aux ateliers des Buttes-Chaumont ». Je vous demanderais de m'y conduire. Mais sans doute ce n'est plus là qu'il faut aller. C'est probablement le décor d'un temps détruit, à cause de cela plein de charmes, plein d'illusions aussi. Marcel Proust à Léon-Paul Fargue, 1921. Ni les attraits des plus aimables Argentines, Ni les courses à cheval dans la pampa, N'ont le pouvoir de distraire de son spleen Le Consul général de France à La Plata ! H.J.-M. L. Fargue m'avait donné une photographie manquée, sur laquelle deux vues différentes se mêlaient. Levet debout au bord d'un trottoir, à Paris ; et Levet assis sur le plancher de la chambre de sa mère, la tête appuyée sur l'épaule de sa mère assise, et la regardant (la position dans laquelle il est mort). Valery Larbaud Si vivre est un devoir, quand je l'aurai bâclé, Que mon linceul au moins me serve de mystère. Il faut savoir mourir, Faustine, et puis se taire : Mourir comme Gilbert en avalant sa clef. P.-J. T. Le plus grand poète français, sauf que tout le monde l'a oublié. Jorge Luis Borges

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Les poètes enchantent Noël

Parés de leurs habits de lumière, les poètes nous émerveillent et s'invitent à la fête !

Fiche Technique

Paru le : 21/02/2017

Thématique : Anthologies poésie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Fario

Collection(s) : La bibliothèque des impardonnables

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-91902-34-2

EAN13 : 9791091902342

Format : Non précisé.

Reliure : Broché sous étui

Pages : Non précisé.

Hauteur : 16 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 3,8 cm

Poids : 408 g