Chargement...
Chargement...

Qui sait ? peut-être même que c'est bien...

Auteur : Jakob Hein

Paru le : 29/09/2011
Éditeur(s) : Inventaire
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Marie-Hélène Quéval - Traducteur : Brigitte Ouvry-Vial - Postfacier : Marie-Hélène Quéval

17,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
7,45 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

A travers le compte-rendu de la maladie et de la mort de la mère de l'auteur, le récit d'une enfance à Berlin-Est, dans une famille d'intellectuels dont la mère, documentariste aux studios de films RDA, est le pilier. Né en 1971, l'auteur de ce roman autobiographique oppose à la fatalité de la maladie la richesse d'une vie, le parcours d'une femme vaillante. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Chronique d'une mort annoncée, celle de la mère de l'auteur, atteinte d'une forme rare de cancer du sein, le récit d'une enfance à Berlin-Est, avant la chute du mur, dans une famille d'intellectuels dont Christiane est le pilier à la fois tragique et magique. Au compte-rendu limpide, presque consciencieux et documentaire de la maladie se mêle le parcours d'une femme en quête de ses origines, -son père, un scientifique juif, disparut en 1943-, cultivant de ses ascendances des traditions essentiellement culinaires et dotée d'une joie de vivre qui affecte même sa pensée de la mort : « Qui sait ? Peut-être même que c'est bien... » Au fur et à mesure, toute « ostalgie » mise à part, resurgissent les contraintes matérielles, les tensions silencieuses qui constituaient le quotidien désolé de la vie en Allemagne de l'Est, le désarroi quasi burlesque des naufragés de la communauté juive de Berlin. Mais à la gravité du thème personnel et historique, l'auteur, dans un style simple et non dénué d'humour, oppose la force des souvenirs heureux et la complicité incroyablement tendre et pudique qui unit mère et fils. Le lecteur est touché tour à tour par l'implacabilité du sort et la sollicitude du jeune homme qui prend en charge la maladie de sa mère tandis que les changements drastiques subis par le pays depuis le Tournant défilent en toile de fond sur un mode proche du très acclamé Good bye Lenin ! Cette « auto - non fiction » s'inscrit ainsi dans la lignée de grands textes comme Le Malheur indifférent de Peter Handke ou Le livre de ma mère d'Albert Cohen.

Fiche Technique

Paru le : 29/09/2011

Thématique : Littérature Germanique - Néerlandaise

Auteur(s) : Auteur : Jakob Hein

Éditeur(s) : Inventaire

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-910490-88-2

EAN13 : 9782910490881

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 141

Hauteur : 17 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 277 g