Chargement...
Chargement...

Effondrement : comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie

Auteur : Jared Diamond

Paru le : 11/05/2006
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : NRF Essais
Contributeur(s) : Traducteur : Agnès Botz - Traducteur : Jean-Luc Fidel

30,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une étude comparée des civilisations disparues pour démontrer que l'effondrement d'une société ne serait pas attribuable aux seuls dommages écologiques. Cinq autres facteurs entrent toujours potentiellement en jeu. Cette complexité des facteurs permet de constater que la dégradation de l'environnement n'est pas inéluctable. Prix du livre sur l'environnement 2007 (Veolia). ©Electre 2017

Quatrième de couverture

C'est un signe des temps. Il n'y a guère, dans l'euphorie du développement, Fernand Braudel proposait une Grammaire des civilisations, étude des évolutions lentes mais imperceptibles exercées sans fin «par les contraintes des espaces, des hiérarchies sociales, des "psychés" collectives, des nécessités économiques». Aujourd'hui, devant l'urgence des problèmes climatiques, écologiques et de renouvellement des ressources, Jared Diamond définit une syntaxe, nerveuse, perceptible, des sociétés à partir de la relation de leurs valeurs et besoins aux possibilités du milieu. Il la conjugue à tous les temps : au passé, au présent comme au futur. Car la question : «Comment des sociétés ont-elles disparu dans le passé ?» peut aussi se formuler : «Au rythme actuel de la croissance démographique, et particulièrement de l'augmentation des besoins économiques, de santé et en énergie, les sociétés contemporaines pourront-elles survivre demain ?» La réponse se formule à partir d'un tour du monde dans l'espace et dans le temps - depuis les sociétés disparues du passé (les îles de Pâques, de Pitcairn et d'Henderson ; les Indiens mimbres et anasazis du sud-ouest des États-Unis ; les sociétés moche et inca ; les colonies vikings du Groenland) aux sociétés fragilisées d'aujourd'hui (Rwanda, Haïti et Saint-Domingue, la Chine, le Montana et l'Australie) en passant par les sociétés qui surent, à un moment donné, enrayer leur effondrement (la Nouvelle-Guinée, Tikopia et le Japon de l'ère Tokugawa). De cette étude comparée, et sans pareille, Jared Diamond conclut qu'il n'existe aucun cas dans lequel l'effondrement d'une société ne serait attribuable qu'aux seuls dommages écologiques. Plusieurs facteurs, au nombre de cinq, entrent toujours potentiellement en jeu : des dommages environnementaux ; un changement climatique ; des voisins hostiles ; des rapports de dépendance avec des partenaires commerciaux ; les réponses apportées par une société, selon ses valeurs propres, à ces problèmes. Cette complexité des facteurs permet de croire qu'il n'y a rien d'inéluctable aujourd'hui dans la course accélérée à la dégradation globalisée de l'environnement. Une dernière partie recense, pour le lecteur citoyen et consommateur, à partir d'exemples de mobilisations réussies, les voies par lesquelles il peut d'ores et déjà peser afin que, dans un avenir que nous écrirons tous, le monde soit durable et moins inéquitable aux pauvres et démunis.

Fiche Technique

Paru le : 11/05/2006

Thématique : Risques et pollutions

Auteur(s) : Auteur : Jared Diamond

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : NRF Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-077672-7

EAN13 : 9782070776726

Format : Non précisé.

Reliure : Broché sous jaquette

Pages : 648

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 4 cm

Poids : 680 g