Chargement...
Chargement...

Le Grand Siècle déshabillé : anthologie érotique du XVIIe siècle

Paru le : 11/05/2017
Éditeur(s) : R. Laffont
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Bouquins
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean-Paul Goujon

30,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Anthologie de textes érotiques datant du XVIIe siècle, de divers genres : poèmes, pamphlets, contes et mémoires, ainsi que des textes scientifiques, médicaux, juridiques, de la littérature religieuse et des rapports de police. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Loin d'être une époque solennelle et froide, le Grand Siècle se révèle, d'un bout à l'autre, comme ardemment érotique. Sans doute moins connu que le libertinage du siècle suivant, cet érotisme prend des formes multiples, parfois surprenantes, en s'affirmant comme une sorte d'antidote à tous les pouvoirs, moraux, politiques et religieux. La veine populaire s'exprime de façon explosive et hilarante dans les facéties, les « chansons folâtres », les « contes à rire », puis, sous la Fronde, les violentes mazarinades, tandis que les « chansons de cour » brocardent sans pitié les amours des courtisans. On voit à cette même époque surgir les premiers grands textes érotiques de notre littérature : les Confessions de Bouchard, L'École des filles, Le Bordel des Muses de Le Petit. Les écrits d'ecclésiastiques montrent que l'Église elle-même n'échappe pas à ces hantises. Objets de scandale, le saphisme et l'homosexualité masculine sont présents aussi bien dans l'oeuvre des poètes que dans les anecdotes relatées par les chroniqueurs ou les rapports de police. Certaines obsessions, en particulier la scatologie, sont perçues et exaltées comme autant d'hérésies. Les multiples amours de Louis XIV témoignent que ce souverain, loin d'être une exception, exprimait parfaitement les goûts de son siècle tout enivré d'amour et de sensualité. Nombre de textes ici rassemblés sont peu connus, sinon ignorés, et certains n'avaient même jamais été réédités. Ils sortent ainsi du purgatoire sans rien perdre de leur verve trouble et sulfureuse.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Dossiers

La « littérature ailée » de la fin d’Ancien Régime : 1788 et l’anarchie de la presse

A la fin de l’époque moderne, mémoires, libelles, pamphlets et journaux sont autant de documents de premières mains dans lesquelles leurs auteurs racontent leur temps, leur société, leurs histoires, leurs savoirs et leur monde. Ces textes proviennent pour la plupart de cette « littérature ailée », pour reprendre les mots d’Arlette Farge, qui mêle discours politiques, écrits satiriques et imaginaire populaire en ce que les historiens appellent communément la littérature de combat d’Ancien Régime.

Fiche Technique

Paru le : 11/05/2017

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : R. Laffont

Collection(s) : Bouquins

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-221-14444-9

EAN13 : 9782221144442

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 969

Hauteur : 20 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 540 g