Chargement...
Chargement...

Quand sort la recluse

Auteur : Fred Vargas


Un coup de coeur de Karine G.

AH, un nouveau Fred Vargas ! Sitôt paru, sitôt lu, car un Fred Vargas, ça ne saurait attendre...
Le jour J, votre libraire s'est empressé d'ériger à l'entrée du rayon une montagne hommage au commissaire Adamsberg (dont le nom, on le sait, signifie la montagne d'Adam), que les lecteurs ont pris d'assaut - échanges spontanés et animés dans la place : Est-ce un bon cru ? Vous l'avez déjà lu ? Alors, qu'en pensez-vous ? Car moi, le précédent, Temps glaciaires, m'avait un peu laissé sur ma faim, pas vous ? Oui, ce n'était peut-être pas son meilleur, mais bon...

Qu'on se rassure, ce nouvel opus a fait l'unanimité des dames en noir du rayon Polar.


Dès la page 27, on a l'explication du titre intrigant, car la recluse (et même, recluse violoniste!) est une allusion à une araignée timide, d'où son nom, dont la morsure, rare, n'est pas mortelle... Or, justement, c'est à propos de la recluse que notre commissaire va instiller le doute dans ses troupes, se fiant comme à son habitude à l'intuition de sa tête remplie de bulles gazeuses : on retrouve alors avec un plaisir délectable les personnages improbables et terriblement attachants de la Brigade qui font l'univers si singulier et poétique de l'auteur, chacun y allant de son petit grain de folie ; Mercadet, hypersomniaque, qui s'endort d'un coup, Estalère, dyslexique, mais qui connaît les goûts de tous en matière de café, Froissy, génie de l'informatique qui remplit son placard de provisions par peur de manquer (il va lui arriver des malheurs, chut...), Danglard l'érudit mordu de citations (les relations avec son supérieur sont ici très orageuses !), Voysenet l'ichtyologue (on n'oubliera pas de sitôt l'épisode de la murène ! ), Retancourt, solide comme un roc), sans oublier bien sûr le chat (mascotte de la brigade qui squatte la photocopieuse), etc...

On n'en dira pas plus ici – raconter une énigme vargassienne dans ses détails est mission impossible – le bonheur de la lecture résidant précisément dans les méandres de la résolution – mais sachez que votre libraire se l'est dégusté, savouré, comme une friandise !
21,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Trois hommes sont récemment morts des morsures de la recluse brune, une araignée venimeuse. Le commissaire Adamsberg suspecte un meurtre. ©Electre 2019

Quand sort la recluse - Trois morts, c'est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n'est pas de notre compétence. - Ce qu'il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J'ai donc rendez-vous demain au Muséum d'Histoire naturelle. - Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ? - Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés. - Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l'araignée recluse ?

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 10/05/2017

Thématique : Policier

Auteur(s) : Auteur : Fred Vargas

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-08-141314-0

EAN13 : 9782081413146

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 477

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 3,2 cm

Poids : 422 g