Chargement...
Chargement...

La haine, l'oubli : récit

Auteur : Kjell Espmark

Paru le : 20/10/2011
Éditeur(s) : M. de Maule
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Kjell Espmark - Traducteur : Guy de Faramond

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
12,60 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Paru en 1995, ce roman fit scandale en Suède car il fait monologuer une icône nationale, Olof Palme, le Premier ministre assassiné en 1986 dans une rue de Stockholm. Ce dernier s'interroge sur la haine dont il fut l'objet, haine de la haute bourgeoisie, qui lui reprochait d'avoir trahi sa classe sociale, et haine de l'extrême droite qui trouvait le leader social démocrate trop mondialiste. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Une étrange voix venue d'outre-tombe revient hanter d'une présence immatérielle le théâtre d'ombres d'un marché suédois. Au coeur de son monologue posthume, le narrateur, double du Premier ministre assassiné Olof Palme, s'interroge sur la haine tapie au coeur de l'être. À commencer par sa propre haine à l'égard de la bourgeoisie dont il est issu et que cristallisèrent ses talents d'orateur et son orientation politique. Dès lors, le marché devient peu à peu symbole du capitalisme triomphant, du règne de la dégénérescence moderne qui produit ce puissant dissolvant qu'est l'oubli, mal par excellence des sociétés contemporaines. L'oubli qui nourrit paradoxalement son contraire : la haine mémorielle. À propos de L'Âge de l'oubli « Allume la lampe. Attends-toi à être secoué. Le roman traite de toi-même, de la société en toi et de toi-même dans son labyrinthe... L'Âge de l'oubli est une des plus convaincantes critiques de la société dans notre prose d'après-guerre. » (Ulf Eriksson, Dagens Nybeter.) « Il convient, pour aborder ce livre, de faire silence en soi : ici les mots écoutent aux portes, derrière lesquelles on entend comme dans un chuchotis, la parole la plus secrète d'un écrivain qui, après neuf recueils de poèmes et six volumes de critique littéraire, faisait, la cinquantaine franchie, ses débuts dans le roman (...). » (Hector Bianciotti, Le Monde.) « Nous faisons une belle et étrange découverte avec le premier roman de Kjell Espmark... Un grand livre de nos profondeurs, de nos doutes, de notre difficulté à nous accepter. » (Alain Bosquet, Magazine littéraire.)

Fiche Technique

Paru le : 20/10/2011

Thématique : Littérature Scandinave

Auteur(s) : Auteur : Kjell Espmark

Éditeur(s) : M. de Maule

Collection(s) : Littérature étrangère

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87623-284-7

EAN13 : 9782876232846

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 128

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 195 g