Chargement...
Chargement...

Un jour, ils auront des peintres : l'avènement des peintres américains (Paris 1867-New York 1948)

Auteur : Annie Cohen-Solal

Paru le : 21/09/2017
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

12,10 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une analyse des mécanismes à l'oeuvre dans l'émergence des maîtres américains après la Seconde Guerre mondiale et de la mutation du statut de l'artiste dans la société américaine, de Paris à New York en passant par Giverny, Chicago, Pont-Aven et Taos, jusqu'à la Biennale de Venise en 1948, où sont présentées huit toiles de J. Pollock, artiste jusqu'alors inconnu en Europe. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

« Un jour, ils auront des peintres » L'avènement des peintres américains (Paris 1867-New York 1948) Tout commence à Paris, le 1er juillet 1867, dans les fastes de l'Exposition universelle : après la guerre de Sécession, les paysagistes d'outre-Atlantique, qui forment la première véritable école de leur pays, retrouvent, optimistes, le chemin de l'Europe. Mais les critiques français leur réservent ricanements et sarcasmes : « Cette exposition est indigne des fils de Washington. Au milieu de nos vieilles civilisations, les Américains font l'effet d'un géant fourvoyé dans une salle de bal. » Les Américains comprirent immédiatement qu'il leur fallait céder au goût français, puisque le goût français régnait sur le monde. Du géant, ils avaient les matières premières : l'espace géographique, les moyens économiques, le dynamisme. Pour le reste, les arts plastiques notamment, ils se rendaient bien compte qu'ils accusaient, face aux Européens, un énorme décalage. Leur humiliation à l'Exposition universelle aiguillonna leur combativité. Et si les fils de Washington relevaient le défi ? L'épopée des peintres américains racontée par Annie Cohen-Solal nous transporte de Paris à New York, de Giverny à Chicago, de Pont-Aven à Taos, au Nouveau-Mexique, et s'achève à la Biennale de Venise, en 1948, lorsque sont présentées, pour la première fois en Europe, huit toiles de Jackson Pollock, un artiste inconnu des Européens de l'époque, mais bientôt célébré dans le monde entier comme le premier véritable maître américain.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Une hotte pleine de poches ! Noël en art

Pour Noël ou les étrennes, un petit format à petit prix reste un cadeau en poche !

Fiche Technique

Paru le : 21/09/2017

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Annie Cohen-Solal

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Folio. Histoire, n° 265

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-274004-5

EAN13 : 9782072740046

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 672

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 350 g