Chargement...
Chargement...

Zehra Dogan, les yeux grands ouverts : journal d'une condamnation, chronique d'une exposition

Auteur : Zehra Dogan

Paru le : 04/01/2018
Éditeur(s) : Fage éd.
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Laurence Loutre-Barbier - Préfacier : Naz Oke - Traducteur : Naz Oke

Un coup de coeur de Jérémy Gadras

En juillet 2016, la jeune journaliste, féministe et artiste kurde Zehra Doğan est accusée d'être membre d'une organisation illégale. Le verdict tombe le 21 juillet 2016 : 2 ans, 9 mois et 22 jours de prison pour avoir …

partagé le témoignage d'une enfant de 10 ans, Elif Akboğa, et pour avoir dessiné sur tablette numérique la reproduction d'une photographie de la ville de Nusaybin, anéantie et ornée de drapeaux turcs où se distinguent des tanks métamorphosés en bêtes hybrides féroces dévorant toute une population.

Des œuvres bouleversantes ne s’épargnant pas pour autant la beauté d'un style riche et singulier, citant ou renvoyant à plusieurs genres picturaux. Avec les encres, acryliques, huiles, pages de journaux peinturées d'images violentes et poignantes, ce Journal d'une condamnation/chronique d'une exposition est un cri lancé pour la liberté, un témoignage déchirant portant l'espoir de l'abolition des oppressions, conflits et persécutions vécus tant par les Kurdes que par les femmes et hommes résistants. Par un titre poétique, Les Yeux grands ouverts, ce journal de bord dessine les traits d'une jeune femme artiste déterminée, combative et créative qui ne vous laissera aucunement indifférent. Un livre à découvrir et surtout à lire et relire sans hésitation.

« Les yeux des personnes que je dessine sont plus grands que la normale. Ils sont extrêmement ouverts et grands. Parce que les yeux sont témoins de tout. Nous sommes fatigués de dénoncer sans cesse le fait que sur ces terres, des massacres soient commis. Nous sommes épuisés de répéter que des politiques contre la résistance sont menées sur ces terres. Personne ne nous entend, ou ne veut nous entendre. Parfois parler n'est pas suffisant pour d'écrire certaines choses, j'ai appris cela. Dans mes œuvres se sont les yeux des personnages qui racontent tout [...] » 

19,50 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Artiste et journaliste turque, Z. Dogan a été condamnée à plusieurs mois de prison après avoir publié les notes d'une fillette kurde et un dessin reproduisant la ville de Nusaybin, dévastée et ornée de drapeaux turcs. Cet ouvrage présente un ensemble de ses oeuvres et de ses notes afin de faire connaître son combat pour la liberté. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La jeune journaliste et artiste Zehra Doğan est condamnée à 2 ans et 9 mois de prison pour un dessin. Combattante de la cause des femmes, elle est une de ces figures qui symbolisent bien des luttes. Ce livre, pied de nez de Zehra du fond de sa prison à ceux qui veulent briser ce qu'elle est, réunit ses oeuvres évadées de Turquie et son journal de bord. Il est un point d'étape dans sa résistance politique et culturelle et à seulement 28 ans, avec les yeux grands ouverts, elle nous place au coeur du sujet qu'est la liberté d'expression.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 04/01/2018

Thématique : Art du Monde

Auteur(s) : Auteur : Zehra Dogan

Éditeur(s) : Fage éd.

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84975-489-7

EAN13 : 9782849754894

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 95

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 280 g