Chargement...
Chargement...

Eroïca

Auteur : Pierre Ducrozet


Un coup de coeur de Mollat

Le projet était ambitieux, mais par son mot juste et clair Pierre Ducrozet ébloui tout au long du roman aux côtés de Jean Michel Basquiat. On reste accroc à Ducrozet.
Qui était Jean-Michel Basquiat ? Né à New York en 1960 d'un père Haïtien et d'une mère Portoricaine, graffeur, vagabond, peintre fulgurant qui devint l'égérie de la nouvelle scène artistique new yorkaise des années 80, mortd'une overdose à son crépuscule, 1988.

Certains d'entre vous se rappellent peut-être du -pas mal du tout- "Basquiat" de Julian Schnabel, film indé plutôt cool, un Jean-Michel incarné avec flegme et charisme par Jeffrey Wright (le copain de Bill Murray fan de jazz éthiopien dans Broken Flowers de Jarmush ou plus récemment, dans la série WestWorld).

Le Basquiat de Ducrozet rejoint le Basquiat de Jeffrey Wright, un patchwork de (dans le désordre) : 
douceur / génie / égoïsme / beauté / tendresse /paranoïa / ambition / colère / talent inouï. 
Celui de Ducrozet est d'avoir proposé un portrait fractionné, télescopique, un portrait où Basquiat est tout et son contraire dans le même paragraphe, insaisissable, grandiose, magnifique. Les mots coulent, affleurent, s'arrêtent, syncopent comme une impro de jazz, on a envie de hurler : c'est ça, CA, cette façon d'écrire quelqu'un qui peut être une vérité.

Eroïca (titre donné en référence à la symphonie de Beethoven que Basquiat aimait à écouter) capture Jean-Michel au tout début de son succès, la rencontre avec la galeriste Anina Nosei qui lui permet de peindre dans la sous-sol de la galerie et le lancera sur le marché, puis les expositions, les mondanités, la création, les interviews, les filles, les amis, Keith Haring, Madonna, Andy Warhol.

L'homme est passionnant, l'oeuvre d'une puissance rare, et le roman d'une beauté folle !

Bon à savoir : une Expo à la Fondation Louis Vuitton lui sera consacrée à partir du 3 Octobre, qui sera un événement de la rentrée !
8,50 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La vie romancée de Jean-Michel Basquiat. En 1978, Jay, 17 ans, recouvre les murs de Manhattan de phrases énigmatiques qu'il signe SAMO. Quatre ans plus tard, il accède à la célébrité. L'auteur conte son parcours, dans le New York des années 1980. ©Electre 2020

Eroica Jeune fugueur évadé de Brooklyn à la fin des années 1970 pour venir zoner dans le coeur d'une ville aux dangers ensorceleurs, Jean-Michel Basquiat, né en 1960 d'un père haïtien et d'une mère portoricaine, devient en peu de temps l'un des chefs de file de la nouvelle scène artistique underground, aux côtés de Keith Haring et d'Andy Warhol. Poète, graffeur, musicien mais surtout peintre, il se consume dans l'urgence de créer, de surprendre, de réussir, de devenir riche et célèbre - telle une étoile filante montée au firmament de la folle effervescence new-yorkaise des années 1980. Ardente et poétique, cette fiction biographique épouse la fougue de l'acte créateur tel que le pratiquait celui que l'auteur rebaptise « Jay » : les mots se heurtent et sonnent pour dire le combat qu'il mena contre un monde décevant de torpeur, dégoûtant de corruption et d'hypocrisie - et contre lui-même. Il voulait être un héros, il est devenu culte, symbole de l'art qui dévore et transcende l'existence.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 07/03/2018

Thématique : Biographies d'auteurs

Auteur(s) : Auteur : Pierre Ducrozet

Éditeur(s) : Actes Sud

Collection(s) : Babel, n° 1525

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-330-09694-1

EAN13 : 9782330096946

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 263

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 198 g