Chargement...
Chargement...

Autour du lieu

Auteur : Madeleine Novarina


15,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La poétesse s'est inspirée de sa vie quotidienne et de ses émotions pour rédiger les poèmes qui constituent ce recueil. Elle y évoque sa vie amoureuse, ses problèmes de voisinage, le désir sexuel ou encore ses révoltes personnelles. ©Electre 2019

Madeleine Novarina a peint et écrit des poèmes, sa vie durant, non pour se faire remarquer, mais pour être ; être une artiste accomplie et authentique, dont l'évolution fut constante, et qui manifesta toujours une réelle volonté de varier sa création par des recherches picturales successives. Admiré par André Breton, dès la fameuse exposition des Surindépendants, en octobre 1946, puis par Benjamin Péret, Hans Bellmer, Yves Tanguy ou Max Ernst, l'art de Madeleine Novarina allait de pair avec l'affirmation de sa personnalité sans concession, qui subjugua Victor Brauner. C'est dans l'entourage du créateur de Congloméros qu'elle fit, en 1954, la rencontre de Sarane Alexandrian, écrivain et théoricien d'avant-garde bien connu, avec qui elle vivra, jusqu'à sa disparition, l'euphorie de l'amour fou et de la création. Peinte ou écrite, sa poésie obéit toujours aux impulsions profondes de son être et non aux conventions mondaines. Madeleine Novarina délaissa la poésie écrite au profit de la peinture, mais à partir de 1965, elle éprouva le besoin d'y revenir avec plus d'application. Elle écrivait spontanément par réaction aux provocations de son environnement. Son ardeur de vivre, que contrariaient des conditions de vie insatisfaisantes, s'épanchait en notations comparables à des cris du coeur ou des cris du sexe. Elle a recopié dans un grand cahier vert les quarante-cinq poèmes, que l'on peut lire dans ce recueil, rescapés d'une série plus nombreuse répartie sur des feuilles volantes détruites ultérieurement. Écrits entre 1966 et 1969, ces poèmes témoignent de la jeunesse persistante de son caractère. Nous savons qu'elle tenait beaucoup au titre d'Autour du lieu, parce qu'il exprimait sa nostalgie de n'avoir pas trouvé le lieu d'habitation où elle aurait aimé vivre. Ces poèmes d'une femme peintre mariée à un écrivain d'avant-garde illustrent, en allusions plus ou moins mystérieuses, la situation souvent pathétique d'un tel couple dans la société parisienne. « La vie d'artiste à deux » identifie ainsi des amants de cette sorte à un boulanger et à une boulangère surveillant la cuisson d'un pain bis. Le lieu, c'était celui où à Paris son couple assumait son double combat littéraire et artistique ; mais c'était aussi son lieu natal de Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie. Le moindre fait de sa vie conjugale lui servait ainsi de thème pour un développement lyrique. Sa poésie pourrait donc se résumer à un commentaire impulsif de l'histoire secrète de son intimité.

Fiche Technique

Paru le : 01/04/2008

Thématique : Poésie auteurs français

Auteur(s) : Auteur : Madeleine Novarina

Éditeur(s) : Librairie galerie Racine

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Préfacier : Alexandrian - Postfacier : Christophe Dauphin

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-243-04375-0

EAN13 : 9782243043754

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 77

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g