Chargement...
Chargement...

Le Japon à Paris : Japonais et japonisants de l'ère Meiji aux années 1930

Auteur : Brigitte Koyama-Richard

Paru le : 11/10/2018
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

35,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans les années 1860, alors que les premières missions japonaises se rendent en Europe, la culture du Japon rencontre un intérêt croissant en France. Cet ouvrage retrace la vogue du japonisme, inspirant artistes, collectionneurs ou écrivains au tournant des XIXe et XXe siècles, influençant notamment Monet, les frères Goncourt, Judith Gautier et Auguste Rodin. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Le Japon à Paris Japonais et japonisants de l'ère Meiji aux années 1930 Dans les années 1860, les membres des premières missions officielles japonaises se rendent en Europe et en France. Ils sont éblouis par Paris qui est devenue, avec les travaux entrepris par le baron Haussmann, la plus belle capitale d'Europe. Elle va devenir un modèle pour les Japonais de l'ère Meiji (1868-1912) qui veulent rattraper leur retard sur les Occidentaux. Au même moment, à Paris, des artistes, collectionneurs, femmes et hommes de lettres, découvrent et s'enthousiasment pour les estampes japonaises. C'est le début de la vague du japonisme qui va déferler ensuite sur toute l'Europe et les États-Unis. Parallèlement, de jeunes artistes japonais se prennent de passion pour l'art occidental et choisissent de venir à Paris pour apprendre les techniques artistiques. Leur stupéfaction est immense face à l'engouement que l'art traditionnel de leur pays provoque alors. En effet, au moment où les collectionneurs s'arrachent ces estampes et ces objets d'art décoratif, le Japon est en train de rejeter ses traditions culturelles. Le Japon rêvé des japonisants n'est déjà plus qu'un souvenir nostalgique et le pays se modernise à une vitesse fulgurante. De nombreux liens d'amitié se tissèrent entre les artistes de ces deux pays si éloignés, faisant naître un intérêt culturel simultané et réciproque qui continue toujours aujourd'hui.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

JAPONISME

Le Japonisme est l'influence de l'art japonais plus précisément l'art de l'estampe sur les artistes, notamment les peintres impressionnistes et post-impressionnistes des années 1870 jusqu'au début du XXème siècle. En effet, à partir du 1868, le Japon s'ouvre à nouveau sur le monde. Les artistes en Occident découvre une esthétique radicalement différente, très éloigné du modèle antique, naturaliste qui dominait l'Occident depuis la Renaissance. Les artistes occidentaux ont été fascinés notamment par l'art de traiter les formes en a-plat, l'absence de modelé, les compositions asymétriques, les cadrages surprenants (pré-cinématographiques, par moment) ou la vivacité des couleurs de l'art japonais.

Fiche Technique

Paru le : 11/10/2018

Thématique : Art du Monde

Auteur(s) : Auteur : Brigitte Koyama-Richard

Éditeur(s) : Nouvelles éditions Scala

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35988-205-8

EAN13 : 9782359882056

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 175

Hauteur : 31 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : 2,0 cm

Poids : 1194 g