Chargement...
Chargement...

Proust, Vermeer, Rembrandt : la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune

Auteur : Jean Pavans


7,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une méditation consacrée à M. Proust et à son rapport à la peinture, abordant notamment la manière dont les peintres hollandais Rembrandt et Vermeer ont influencé l'écriture d'"A la recherche du temps perdu". L'ouvrage est complété de deux textes de l'écrivain. ©Electre 2020

En 1921, Marcel Proust fut pris d'un malaise au musée du Jeu de Paume devant le « petit pan de mur jaune » de la Vue de Delft de Vermeer, qui lui inspira les pages si célèbres de la mort de Bergotte. Or, des années auparavant, il avait écrit un extraordinaire article où il imaginait John Ruskin se traînant mourant à Amsterdam pour y visiter la rétrospective Rembrandt de 1898. L'équivalence entre peinture, littérature et mort était donc dans l'esprit de Proust avant même qu'il ne la vive et ne la transcrive. Jean Pavans revient ici sur ces deux textes admirables afin de considérer les rapports entre littérature et peinture, et leur troublante conjonction.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 04/10/2018

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Auteur : Jean Pavans

Éditeur(s) : Arléa

Collection(s) : Arléa-poche, n° 245

Contributeur(s) : Auteur : Marcel Proust

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36308-174-9

EAN13 : 9782363081742

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 74

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 70 g