Chargement...
Chargement...

Théorie du membre-fantôme : le travail de la pensée ou les figures du corps

Auteur : Béatrice Mabilon-Bonfils


14,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réflexion sur la construction du savoir contemporain en sciences sociales, interrogeant la part de l'intime, des angoisses, des désirs et des sympathies dans l'élaboration d'un travail théorique et dans le parcours d'un chercheur. L'auteure se fonde sur sa propre expérience de sociologue pour décrypter les mécanismes épistémologique et psychanalytique qui président à la quête du savoir. ©Electre 2021

Les sciences sociales se sont construites, à l'ère de la raison triomphante, sur l'oubli de la question éthique et de la subjectivité du chercheur. Qu'est-ce que penser ? Construire le réel ou le décrire ? Ou bien encore ne peut-on connaître du réel que ce qu'il n'est pas ? Toute production de connaissance est prise de risques, risque de l'autre mais aussi risque de soi. Tout travail théorique traduit en théorie(s) angoisses, désirs, sympathies, et fantôme de soi. Et si toute activité de recherche comme d'ailleurs toute activité de création artistique n'était que mise en abîme ? Entre psychanalyse et philosophie, la théorie du membre-fantôme interroge le statut du savoir contemporain. Puis l'ouvrage se propose d'en faire un levier d'analyse d'un parcours singulier de chercheure. De tous les objets, ceux qui échappent sont les plus stimulants...

Fiche Technique

Paru le : 21/09/2018

Thématique : Méthodologie sociologique

Auteur(s) : Auteur : Béatrice Mabilon-Bonfils

Éditeur(s) : Téraèdre

Collection(s) : Eclaboussements

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36085-090-3

EAN13 : 9782360850907

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 107

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,0 cm

Poids : 145 g