Chargement...
Chargement...

Homo domesticus : une histoire profonde des premiers Etats

Auteur : James C. Scott

Paru le : 03/01/2019
Éditeur(s) : La Découverte
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Marc Saint-Upéry - Préfacier : Jean-Paul Demoule

Un coup de coeur de Pierre

Il y a quelques années la France découvrait les travaux de David Graeber en faisant à "Dette" un accueil remarquable. Dans un esprit proche, James C.Scott apporte avec Homo Domesticus une pierre de plus à l'anthropologie anarchiste.
Il y a quelques années la France découvrait les travaux de David Graeber en faisant à Dette un accueil remarquable. Dans un esprit proche, James C.Scott apporte avec Homo Domesticus une pierre de plus à l'anthropologie anarchiste.

De la même génération que Marshall Sahlins, James C. Scott œuvre sur les mêmes terres, montrer que l'évolution de l'homme n'est pas une ascencion vers un progrès continu qui irait de la servitude de la sauvagerie initiale à la l'avènement nécessaire et bénéfique de L’État.

La dimension anarchiste des travaux de Scott tient à cette remise en cause de l’évidente nécessité de l’État et dans ce livre remarquable, passionnant et parfaitement lisible par des non-spécialistes, il vient interroger les conditions d'apparition de la forme État dans les plaines fertiles de Mésopotamie au moment de la révolution néolithique.

L'idée reçue que cherche à remettre en cause Scott est celle selon laquelle la sédentarisation de l'homme, qui se manifeste par la domestication animale et la culture des céréales, fût un choix bénéfique fait pour s'assurer une vie meilleure.
Il tend à montrer l'ensemble des contraintes entrant dans ce choix. En travaillant les données archéologiques démontrant qu'il était très probablement bien plus difficile de bien vivre comme agriculteur que comme chasseur-cueilleur, mais que cette sédentarité est indispensable à la constitution d'un pouvoir centralisé, de même que la culture céréalière suppose une dépendance collective.


Creusant ce sillon et cent autres James C. Scott nous offre livre incroyablement stimulant. Une lecture indispensable.
23,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Synthèse historique sur la naissance de l'Etat comme étape cruciale de la civilisation humaine. L'auteur montre que la sédentarisation de l'homme s'explique en partie par le biais de diverses formes de servitude et pas uniquement par le développement de l'agriculture, la domestication et l'élaboration de structures collectives. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Homo Domesticus Une histoire profonde des premiers Etats Aucun ouvrage n'avait jusqu'à présent réussi à restituer toute la profondeur et l'extension universelle des dynamiques indissociablement écologiques et anthropologiques qui se sont déployées au cours des dix millénaires ayant précédé notre ère, de l'émergence de l'agriculture à la formation des premiers centres urbains, puis des premiers Etats. C'est ce tour de force que réalise avec un brio extraordinaire Homo domesticus. Servi par une érudition étourdissante, une plume agile et un sens aigu de la formule, ce livre démonte implacablement le grand récit de la naissance de l'État antique comme étape cruciale de la « civilisation » humaine. Ce faisant, il nous offre une véritable écologie politique des formes primitives d'aménagement du territoire, de l'» auto-domestication » paradoxale de l'animal humain, des dynamiques démographiques et épidémiologiques de la sédentarisation et des logiques de la servitude et de la guerre dans le monde antique. Cette fresque omnivore et iconoclaste révolutionne nos connaissances sur l'évolution de l'humanité et sur ce que Rousseau appelait « l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes ».

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

La civilisation du végétal : Histoire des plantes et de leur domestication

Elles étaient là bien avant nous, elles nous entourent et nous résistent, elles sont au cœur de nos débats et de nos échanges: les plantes font partie de l'histoire de l'Homme. Leur domestication nous aurait-elle faite entrer dans la civilisation?

Dossiers

Rendez-vous de la rentrée #4

Une soirée événement pour découvrir les livres préférés des librairies de la rentrée d’hiver. Animée par le journaliste Stéphane Place en compagnie des libraires, rythmée par des lectures et des moments musicaux ! Rendez-vous à la Station Ausone le 24 janvier à partir de 19H.

Fiche Technique

Paru le : 03/01/2019

Thématique : Autres périodes antiquité

Auteur(s) : Auteur : James C. Scott

Éditeur(s) : La Découverte

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7071-9923-0

EAN13 : 9782707199232

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 301

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 500 g