Chargement...
Chargement...

L'apartheid et l'animal : vers une politique de la connectivité

Auteur : Estienne Rodary


22,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur décrit le phénomène de déplacement forcé d'êtres vivants, humains ou animaux, comme un symptôme du monde occidental au XXIe siècle et démontre comment la création des aires protégées sont emblématiques d'une approche moderniste et coloniale de l'écologie. ©Electre 2020

Cette étude sur les parcs nationaux d'Afrique australe veut montrer comment les aires protégées peuvent être emblématiques d'une approche moderniste et coloniale de l'écologie. Si la modernité se définit par l'acte de séparer, alors nous sommes déjà entrés dans le monde d'après, marqué au sceau de la coprésence - qui fait voler en éclat les frontières modernes. Nos tentatives répétées de faire des « enclaves de nature » se heurent partout aux logiques d'un monde connecté - écologiquement et socialement. Pour sortir de cette écologie des parcs, Estienne Rodary nous invite à repenser radicalement les rapports des sociétés humaines à la Terre. Le premier essai d'écologie politique du fondateur de la géographie environnementale.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 21/08/2019

Thématique : Philosophie des sciences - Généralites

Auteur(s) : Auteur : Estienne Rodary

Éditeur(s) : Wildproject

Collection(s) : Le monde qui vient

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-918490-77-6

EAN13 : 9782918490777

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 283

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 385 g