Chargement...
Chargement...

Le temps du paysage : aux origines de la révolution esthétique

Auteur : Jacques Rancière

14,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur s'intéresse au moment où, au XVIIIe siècle, le paysage s'impose dans la pensée comme objet spécifique et suscite des querelles qui modifient les critères du beau. A cette étape coïncide la naissance de l'esthétique, avec Kant, comme régime de la pensée de l'art ainsi que les enjeux de la Révolution française, temps des bouleversements dans l'idée de ce qui lie une communauté humaine. ©Electre 2022

En 1790, Kant introduit l'art des jardins dans les beaux-arts et les scènes de la nature déchaînée dans la philosophie. La même année, Wordsworth lit les signes de la révolution sur les routes et les rivières de la campagne française tandis que Burke dénonce ces révolutionnaires niveleurs qui appliquent à la société la symétrie des jardins à la française. Le paysage est ainsi bien plus qu'un spectacle qui charme les yeux ou élève l'âme. Il est une forme d'unité de la diversité sensible qui bouleverse les règles de l'art et méta- phorise l'harmonie ou le désordre des communautés humaines. À travers un siècle de débats sur l'art du paysage, Jacques Rancière poursuit son enquête sur cette révolution des formes de l'expérience sensible qui unit et excède les bouleversements de l'esthétique et ceux de la politique.

Contenus Mollat en relation

Vidéos

Chargement...

Podcasts

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 07/02/2020

Thématique : Ecrits sur l’Art

Auteur(s) : Auteur : Jacques Rancière

Éditeur(s) : la Fabrique

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-35872-191-2

EAN13 : 9782358721912

Reliure : Broché

Pages : 135

Hauteur: 17.0 cm / Largeur 11.0 cm


Épaisseur: 1.3 cm

Poids: 140 g