Chargement...
Chargement...

Il est des hommes qui se perdront toujours

Auteur : Rebecca Lighieri


Un coup de coeur de Alicia

"L’espérance de vie de l’amour, c’est huit ans. Pour la haine, comptez plutôt vingt. La seule chose qui dure toujours, c’est l’enfance, quand elle s’est mal passée."
“Qui a tué mon père?”, c’est par cette phrase que commence ce roman et par cette même phrase qu’émergent les souvenirs de Karel, héros de l’histoire. Cette histoire, c’est celle de gamins essayant de grandir tant bien que mal au milieu d’une famille bancale, de la violence, de la drogue, du sida, de l’absence des institutions; c’est celle d’une fratrie : Karel, l’aîné, Hendricka sa soeur et Mohand, leur petit frère, né infirme; c’est celle de Marseille, entre les années 80 et 2000; c’est celle de la culture populaire, du foot, d’IAM, de Céline Dion, de Richard Cocciante…

C’est l’histoire d’une cité fictive du nord de la ville, flanquée d’un bidonville “le passage 50” et d’un terrain vague.

Karel, Hendricka et Mohand tenteront chacun de sortir de cette enfance prisonnière, qui ne les quittera jamais. Ils ne vous quitteront pas non plus, tous trois faisant partie de ces personnages qui nous restent encore longtemps après avoir lu la dernière page. Ode à la liberté : liberté de ne pas se laisser enfermer dans un destin et d’écrire le sien; liberté de ne pas choisir entre être un garçon ou une fille; liberté de faire comme si tout allait bien alors que tout va mal; liberté de vivre sa sexualité comme bon lui semble; liberté de vouloir vivre normalement malgré le handicap; liberté de chanter “Belle” tube de Notre Dame de Paris en version flamenco à un mariage gitan et d’en pleurer tellement c’est beau.

On est loin des clichés pourtant, tellement Rebecca Lighieri met en scène tous ces personnages de manière subtile. Elle signe ici un merveilleux roman, auquel on souhaite une espérance de vie infinie.
21,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans les années 1980, Karel, un garçon des quartiers Nord de Marseille, vit avec Hendricka, sa soeur, et Mohand, son petit frère infirme. Entre pauvreté, toxicomanie, maltraitance parentale et indifférence des institutions, ils essaient de survivre et de se forger un destin. Après l'assassinat de leur père, Karel veille sur Mohand et voit sa soeur réussir une carrière dans le cinéma. ©Electre 2020

L'espérance de vie de l'amour, c'est huit ans. Pour la haine, comptez plutôt vingt. La seule chose qui dure toujours, c'est l'enfance, quand elle s'est mal passée.

Contenus Mollat en relation

Vidéos

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 05/03/2020

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Rebecca Lighieri

Éditeur(s) : POL

Collection(s) : Fiction

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8180-4868-0

EAN13 : 9782818048689

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 375

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 412 g