Chargement...
Chargement...

La ville des couteaux

Auteur : William Bayer

Paru le : 03/09/2008
Éditeur(s) : Rivages
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Rivages-Noir, n° 702
Contributeur(s) : Traducteur : Gérard de Chergé

9,65 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A Buenos Aires, une prostituée et son proxénète yougoslave sont retrouvés assassinés et mutilés. Dans cette ville peuplée par les fantômes des réfugiés nazis et des victimes des attentats antisémites des années 1970, Marta Abecassis, officier de police fédérale, se trouve confrontée à une organisation fasciste, des policiers corrompus et d'étranges agents de l'ambassade israélienne. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Silvia santini, prostituée de haut vol, a été retrouvée adossée au mur du cimetière d'un quartier populaire de buenos aires, les mains attachées dans le dos et reliées à un noeud coulant passé autour de son cou ; La première page d'un journal militant contre la corruption politique a été enfoncée dans sa gorge. Chargée de l'enquête, l'officier de police fédérale marta abecasis constate que la scène du crime a été complètement sabotée par la commissaire du quartier, liliana mendez. Délibérément ? La victime avait un souteneur yougoslave nommé ivo granic. Mais ce dernier a également été assassiné, et son corps présente les mêmes blessures que celui de silvia santini. Pour marta, cela rappelle étonnamment les méthodes des tortionnaires de l'armée, à la sombre époque du «procéssus de réorganisation nationale», quand les opposants étaient des «disparus». Fasciné par le tango, william bayer a choisi de situer la ville des couteaux à buenos aires, métropole mythique et lourde d'un passé aussi riche que cruel. Son histoire est à l'image de la ville : peuplée de personnages troubles, foisonnante et pleine de faux-semblants : en un mot, envoûtante.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Il n’y a rien qui soit si nécessaire aux hommes que la danse.

"Il n’y a rien qui soit si nécessaire aux hommes que la danse. Sans la danse, un homme ne saurait rien faire. Tous les malheurs des hommes, les travers funestes dont les histoires sont remplies, les bévues des politiques et les manquements des grands capitaines, tout cela n’est venu que faute de savoir danser." Le Bourgeois gentilhomme, Molière

Fiche Technique

Paru le : 03/09/2008

Thématique : Policier

Auteur(s) : Auteur : William Bayer

Éditeur(s) : Rivages

Collection(s) : Rivages-Noir, n° 702

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7436-1852-3

EAN13 : 9782743618520

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 568

Hauteur : 17 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 294 g