Chargement...
Chargement...

Défense de cracher ! : pollution, environnement et santé à la Belle Epoque

Auteur : Pierre Darmon


Un coup de coeur de Libraires

Le 16 mars 2020, Emmanuel Macron nous déclarait « en guerre » contre la Covid-19. En réalité, la lutte contre les microbes, bactéries et virus n’a jamais connu de paix. Celle contre ce nouveau coronavirus n’est alors qu’une énième bataille parmi les autres…
Pneumonie, tuberculose, diphtérie, variole, fièvre typhoïde, paludisme… Voilà quelques maux parmi tant d’autres qui composaient, en effet, la flore pathogène de la Belle Epoque. Ces grandes faucheuses, qui écourtaient la vie de dizaines de milliers de Français tout en disséminant la peur chez les autres, ont occupé, des années durant, l’esprit et la réflexion des hygiénistes, scientifiques et ingénieurs qui ont su redoubler d’efforts et parfois de génie pour identifier les origines du mal et, surtout, pour en trouver les remèdes.

Sans surprise, l’industrialisation, l’urbanisation et la pollution vont être pointées du doigt. Commence alors la guerre contre la poussière, les crachats, les planchers, les routes, l’eau non traitée, les vêtements, les billets, les mouches… En somme, commence l’hygiénisation de la société. C’est alors que sont imaginés et inventés, entre autres : les crachoirs, les mouchoirs, le goudron, le lave-vaisselle, l’aspirateur, la poubelle, les water-closet… Tout le paradoxe est là : l’industrialisation et ce qu’on appelle sommairement le progrès sont à l’origine de la pollution microbienne en même temps qu’ils permettent d’en trouver et produire les remèdes. Ils sont le poison et l’antidote.

Mais si l’hygiénisme et la lutte contre les maladies ont permis plusieurs victoires au fil des années, n’ont-ils pas engendré, dans le même temps, la pire des défaites, à savoir l’affaiblissement des systèmes immunitaires ? « Ou bien, enfants gâtés d’un éden sanitaire vieux de soixante-dix ans que l’on considérait comme de droit, n’avons-nous pas développé une intolérance aiguë aux malheurs qui formaient jadis l’ordinaire de nos ancêtres ? »

Du reste, ce panorama des batailles remportées face aux microbes et virus des deux siècles qui nous précèdent permet non seulement la remise en perspective mais, aussi, peut-être ce qu’il y a de plus important en cette période anxiogène : l’espérance.

Un coup de cœur signé Anthony G.
22,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A la fin du XIXe siècle, la pollution engendrée par la révolution industrielle empoisonne les animaux, les hommes et les paysages. Des médecins hygiénistes luttent contre la prolifération des maladies nées de la dégradation de l'environnement et portent leur attention sur trois fronts : l'eau, l'air et les vecteurs microbiens. L'auteur montre ainsi le lien entre écologie et microbiologie. ©Electre 2020

Défense de cracher ! Pollution, environnement et santé à la Belle Époque Cancers, broncho-pneumonies, asthmes... C'est aussi par la santé que nous prenons conscience des ravages de la pollution. Nos ancêtres de même : la première grande pollution date de la Belle Époque et fut consécutive à la révolution industrielle. Poussières de houille, traitement inexistant des eaux usées, exploitation animale provoquèrent anthracoses, fièvres typhoïdes, tuberculoses et autres grandes faucheuses. Par la force des choses, les premiers médecins hygiénistes sont donc écologistes. Avec l'aide des ingénieurs, ils luttent contre la pollution de l'air, le gâchis d'eau potable, les montagnes de déchets. Déjà obsédés par le recyclage, ils exploitent l'« engrais flamand », celui des humains, qui fait un bon compost, et mettent au point les stations d'épuration biologique. Le front sur lequel ils seront le plus performants ? La microbiologie. Et Semmelweis d'inventer les gestes barrières. Pasteur, le vaccin contre la rage, Koch, un faux remède contre le bacille qui porte son nom... Ce qui revit sous la plume de Pierre Darmon, c'est le monde du fog londonien, des chiffonniers de Paris, de Mary « Typhoid » la cuisinière porteuse saine. Où l'on verra que la concurrence entre médecins ne date pas d'aujourd'hui, pas plus que les foules confinées opposées aux mesures sanitaires et aux vaccins. Un panorama captivant et éclairant sur les rapports entre environnement et santé.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 07/10/2020

Thématique : Risques et pollutions

Auteur(s) : Auteur : Pierre Darmon

Éditeur(s) : le Pommier

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7465-2268-3

EAN13 : 9782746522688

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 393

Hauteur : 20 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 446 g