Chargement...
Chargement...

Rescapée du goulag chinois

Auteur : Gulbahar Haitiwaji

Auteur : Rozenn Morgat


Un coup de coeur de Amandine

Accusés d’être extrémistes ou terroristes, de nombreux Ouïghours sont arrêtés, interrogés pendant des heures voire des journées entières et envoyés dans des camps pour ce que les autorités chinoises appellent une “rééducation”.
C’est ce qui est arrivé à Gulbahar, devenue la première rescapée libérée par la France (elle vit dans le pays depuis 2006). Elle ose témoigner et signe ce récit de son vrai nom : un très grand risque mais qui semble nécessaire pour l’autrice.
Elle raconte ici son calvaire qui a duré trois ans. Interrogatoires interminables, torture, faim, violence, froid, stérilisation forcée : rien ne lui a été épargné.

Un témoignage fort, touchant, bouleversant, révoltant, humble et surtout essentiel pour continuer à libérer la parole de cette minorité persécutée.
18,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le témoignage de la première Ouïghoure de France réchappée d'un camp de rééducation du Xinjiang. Emprisonnée pendant près de trois ans en raison de la répression chinoise à l'égard de cette ethnie musulmane turcophone, Gulbahar Haitiwaji a vécu de l'intérieur le système concentrationnaire chinois, où des millions d'êtres humains sont réduits au travail forcé et souffrent de nombreux abus. ©Electre 2021

Pendant trois ans, Gulbahar Haitiwaji a enduré des centaines d'heures d'interrogatoire, la torture, la faim, la violence policière, le bourrage de crâne, la stérilisation forcée, le froid, les nuits sous le néon d'une cellule, les mécanismes de la destruction humaine. Née dans le Xinjiang, la province des Ouïghours en Chine, Gulbahar vivait en France depuis de longues années quand, un matin de novembre 2016, sa vie a basculé au cours d'un voyage dans sa terre d'origine. Ce qu'elle a vu, entendu, vécu dans les entrailles du système concentrationnaire chinois est terrifiant. Aujourd'hui, plus d'un million de Ouïghours ont été déportés dans des camps de « rééducation » par le Parti communiste chinois, qui prétend lutter contre « le terrorisme, l'infiltration et le séparatisme ». Les Xinjiang Papers, révélées par le New York Times en novembre 2019, dénoncent une répression s'appuyant sur une détention de masse, la plus foudroyante depuis l'ère Mao. Ces camps sont à la Chine ce que le Goulag était à l'URSS. Les Ouïghours subissent un génocide : nous ne pourrons pas dire, cette fois, que nous nous ne savions pas. Sauvée grâce aux tractations acharnées de sa fille et du Quai d'Orsay, Gulbahar est la première rescapée des camps chinois à témoigner. Sa voix est essentielle. En publiant ce livre, elle prend des risques terribles pour elle et sa famille restée au Xinjiang. Ce récit est un récit de vie brûlant, historique, auquel l'Occident ne peut rester insensible.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 13/01/2021

Thématique : Relations internationales et géopolitique

Auteur(s) : Auteur : Gulbahar Haitiwaji Auteur : Rozenn Morgat

Éditeur(s) : Ed. des Equateurs

Collection(s) : Documents

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84990-823-1

EAN13 : 9782849908235

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 249

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,0 cm

Poids : 278 g