Chargement...
Chargement...

Le mythe du recyclage

Auteur : Mikaëla Le Meur

Un coup de coeur de Rayon Sciences Humaines

On trie, on jette. Que révèle aujourd'hui ce geste "vert" et écologique ?
L'anthropologue Mikaëla Le Meur raconte son séjour à Minh Khai dans le Nord Vietnam. Ce village rural où les habitants évoluaient il y a une trentaine d'années dans les rizières et vivaient d'élevage, s'est transformé en ville plastique, une décharge à ciel ouvert où les déchets venus du bout du monde sont recyclés. De cette activité naît une industrie prospère qui bouleverse les équilibres environnementaux et sociaux des populations.

Le plastique, qui a incarné la modernité, révèle l'envers de la consommation et nous questionne sur nos pratiques, nos rapports aux objets, nos croyances.

Le recyclage est une histoire sans fin, que l'homme se raconte depuis qu'il observe et interagit avec la nature.
8,50 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une démythification du recyclage comme solution aux défis environnementaux contemporains. L'auteure met en exergue des exemples emblématiques de la mondialisation du traitement des déchets, par exemple dans le nord du Vietnam où elle décortique le coût social réel, à l'autre bout du monde, des promesses du recyclage. ©Electre 2022

Le mythe du recyclage

C'est recyclable ? Oui, le logo en atteste. On trie, on jette, avec l'assurance que la chose déchue aura une deuxième vie. Longtemps avant que l'économie circulaire ne fasse disparaître le déchet, Roland Barthes qualifiait les matières plastiques de « miraculeuses » par leur capacité à (re)prendre forme à l'infini. À l'heure de l'Anthropocène, le mythe s'est déplacé, mais fonctionne toujours : désormais nous marchons dans des baskets en plastique recyclé « issu des océans ».

Cette pensée abstraite appelle un retour sur terre, et plus précisément dans le nord du Vietnam, dans un village appelé Minh Khai. Chaque jour y arrivent par conteneurs des déchets plastiques venus du monde entier. Au début des années 1990, d'anciens paysans ont commencé à recycler, dans la cour de leur maison, ces matières exportées par les pays développés. Peu à peu, ce village est devenu un « village plastique », dont la prospérité est symbolisée par des maisons bourgeoises poussant sur des tas d'ordures. C'est cette histoire que ce petit livre raconte et sur laquelle l'auteure prend appui pour raconter la mondialisation des déchets et notre rapport à leur matérialité.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 23/09/2021

Thématique : Risques et pollutions

Auteur(s) : Auteur : Mikaëla Le Meur

Éditeur(s) : Premier Parallèle

Collection(s) : Carnets parallèles

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-85061-111-7

EAN13 : 9782850611117

Reliure : Broché

Pages : 139

Hauteur: 16.0 cm / Largeur 11.0 cm


Épaisseur: 1.1 cm

Poids: 82 g