Chargement...
Chargement...

Le dernier carnaval : Goya, Sade et le monde à l'envers

Auteur : Victor Ieronim Stoichita

Auteur : Anna-Maria Coderch

Paru le : 25/05/2016
Éditeur(s) : Hazan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

29,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

6 février 1799. F. Goya met en vente sa série des Caprices le mercredi des Cendres, jour de clôture du dernier carnaval du siècle. Les auteurs en font une date charnière, le carnaval étant le renversement symbolique du monde et la Révolution son renversement factuel. Incursion dans l'iconographie du peintre et la philosophie sadienne du monde à l'envers, symbolisant la naissance de la modernité. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Le point de départ de cet ouvrage a été une découverte apparemment mineure : la date de la mise en vente par Goya de sa série des Caprices (le 6 février 1799) coïncide avec le mercredi des Cendres, jour de clôture du « dernier carnaval du siècle ». À partir de ce fait, les auteurs se proposent de reconstituer les enjeux du passage du XVIIIe au XIXe siècle. Ce tournant, essentiel pour la compréhension du monde moderne, se situe quelque part entre la Révolution française et l'année 1800. Carnaval (renversement périodique et symbolique du monde) et révolution (violent renversement factuel) se correspondent et dialoguent. Ce livre analyse l'imaginaire d'une révolution au croisement de l'histoire et de la fiction. Il invite à une incursion dans l'iconographie, l'anthropologie et la philosophie du « monde à l'envers », en traitant de façon analytique l'oeuvre de Goya et celle de Sade. Enfin, il aborde la naissance de la modernité comme un dernier écho de ce qui avait constitué, sous la forme de la Grande Fête, le rite célébrant le renouveau du temps. Étape des plus difficile, mais aussi des plus significative, l'apparition de l'imaginaire moderne autour de 1800 se lit comme un ultime sursaut carnavalesque dans la culture occidentale. Écrit initialement en français, cet ouvrage provocateur est devenu, après sa publication en anglais en 1999, un véritable classique des études goyesques. Il a été traduit en plusieurs langues (espagnol, allemand, italien, japonais et roumain) et s'offre ici pour la première fois au lecteur dans sa langue originelle, dans une version revue et actualisée.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

La rentrée des Beaux-Arts

La sélection des libraires Beaux-Arts, entre théorie et littérature.

Fiche Technique

Paru le : 25/05/2016

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Victor Ieronim Stoichita Auteur : Anna-Maria Coderch

Éditeur(s) : Hazan

Collection(s) : Essais, écrits sur l'art

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7541-0825-4

EAN13 : 9782754108256

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 438

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 624 g