Chargement...
Chargement...

Colliers ethniques d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique

Auteur : Anne Leurquin

Auteur (photographe) : Mauro Magliani

Paru le : 19/11/2003
Éditeur(s) : Skira
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

82,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présente la collection Ghysels, proposant une sélection de joyaux d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique choisis pour leur beauté, originalité et authenticité. Les photos sont commentées, révélant la signification sociale de ces parures. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Colliers ethniques affirment, comme Bagues ethniques, Boucles d'oreilles et Bracelets ethniques, l'importance et la variété de la remarquable collection Ghysels de bijoux ethniques. Celle-ci témoigne de la rigueur et du goût avec lesquels chaque catégorie de bijoux a été choisie tout au long de cette quête incessante qui les a conduits là où ils pensaient découvrir le bijou le plus beau, le plus authentique, le plus original. Il est vrai que les formes, les couleurs et les matières de ces parures de cou ne cessent de nous étonner et de nous ravir, et que la modernité de certaines d'entre elles n'a pas échappé à quelques créateurs de bijoux contemporains. Un long périple nous conduira d'Afrique en Asie et d'Océanie en Amérique. Décrire les parures de cou, c'est s'engager dans un univers à la fois féminin et masculin. La différence des sexes réserve, comme au Maghreb, les colliers aux femmes. Mais une certaine transgression de la norme permet aux Peul-Bororo du Mali, le temps d'une cérémonie, d'être aussi fardés et parés que celles-ci. De telles attitudes s'expliquent par la fonction dévolue aux bijoux dans les sociétés traditionnelles auxquelles ces exemples appartiennent. Il est rare que la parure soit seulement esthétique, car elle est avant tout ancrée dans le social, le religieux et le politique qui lui donnent du sens. Ainsi, en Afrique du Nord, les colliers constituent une part de la dot de l'épouse, mais dans la plupart des sociétés océaniennes, ils peuvent être l'enjeu d'un système d'échange de biens extrêmement sophistiqué. Et nous éprouvons parfois de la difficulté à croire que dans l'hindouisme ancien les bijoux les plus précieux des adeptes pouvaient être accrochés aux branches des arbres jouxtant le temple du dieu auquel ils étaient dédiés. Tout au long de ce livre, l'auteur tente de démêler l'écheveau de leurs usages, de décrire leurs matières et de souligner l'originalité des artisans qui ont participé à l'enrichissement d'un patrimoine culturel depuis longtemps menacé de disparition et que la collection Ghysels contribue à sauvegarder. Le livre comprend plus de 350 photos commentées, un glossaire, un index, des cartes et une bibliographie générale.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Le Père Noël aime l'art II 1

Que fait le Père Noël quand il est en vacances ?Il visite les musées, peint sur le motif, s'interresse à l'art contemporain et écoute de la musique...Comme nous !

Fiche Technique

Paru le : 19/11/2003

Thématique : Orfèvrerie

Auteur(s) : Auteur : Anne Leurquin Auteur (photographe) : Mauro Magliani

Éditeur(s) : Skira

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 88-8491-551-1

EAN13 : 9788884915511

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 464

Hauteur : 29 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 5 cm

Poids : 2960 g