Chargement...
Chargement...

Gideon Falls : intégrale. Vol. 1

Auteur : Jeff Lemire

Auteur (illustrateur) : Andrea Sorrentino


Un coup de coeur de Libraires BD/Manga

Le village de Gideon Falls dissimule bien des mystères. Norton Sinclair arrivera t-il à faire la lumière sur les apparitions fantomatique de la grange et sur son passé pour le moins nébuleux ?

Norton est un jeune homme perdu. Psychotique, paranoïaque et schizophrène, il est obsédé par les ordures et les détritus. Chaque poubelle qu’il croise finit irrémédiablement fouillée. Mais que cherche Norton ? Des clous et des fragments qui pourront l’aider à faire la lumière sur des visions qui l’assaillent depuis ses 9 ans. Celle d’une grange noire, immense, inquiétante et semblant l’appeler à lui. Toutes ses peurs, il les partage avec sa psychiatre, le docteur Xu. 

Au même moment, le père Wilford est envoyé au village de Gideon Falls pour prendre la suite du père Tom, mort prématurément. La nuit de son arrivée il sera le témoin d’un meurtre sordide commis par ce qui semble être le père Tom étrangement revenu d’entre les morts. Mais alors qu’il poursuit l’ombre de son prédécesseur, il se retrouve face à une grange noire à l’allure terrifiante. 
Cela ne fait aucun doute, Norton ne ment pas. La grange existe, et cela fait déjà plusieurs années déjà qu’elle obsède certains des habitants de Gideon Falls.

Il n’y a pas à dire, Jeff Lemire qui s’associe à Andrea Sorrentino, ça fait toujours des étincelles. Après un début explosif, passionnant, addictif et tout en nuance pour leurs “Mythes de l’ossuaire” (qui en ce moment se voit complété aux Etats-Unis avec l’excellent “Tenement”), un run sur Green Arrow (période The New 52) audacieux mais aussi un récit de science-fiction virtuose avec “Primordial”, le duo conjugue avec maestria horreur, thriller et question dimensionnelle avec “Gideon Falls”.
Empruntant ses influences à différentes sphères de la culture moderne tel que le cinéma (le cinéma de David Lynch et John Carpenter), la littérature (Stephen King, Clive Barker) et le jeu-vidéo (Outlast 2, Alan Wake), le récit de Jeff Lemire possède une science du retournement de situation, du cliffhanger et de l’angoisse assez folle. Chaque page est un indice, chaque phrase est une piste, chaque péripétie est un nouveau soulèvement provoqué à notre cœur de lecteur. Et quand vous pensez avoir découvert les mystères entourant nos protagonistes, Lemire se permet une nouvelle pirouette pour nous conduire dans un nouvel embranchement psychédélique et torturé.
Côté graphique, Andrea Sorrentino nous propose encore une fois son trait reconnaissable entre cent mais absolument bluffant. Une émulation du réel avec des visages très expressifs et des décors transpirant la vie. Chaque détails est souligné pour nous prouver que oui cet univers existe, il est tangible, certes dans les pages du comics, mais en tant que lecteur et observateur nous croyons à ce qui nous est montré. Rares sont les artistes qui possèdent un tel trait et une telle sensibilité. Et autre point avec lequel Sorrentino se démarque de ses collègues illustrateurs, c’est sa propension à nous exposer des visions absolument terrifiantes où l’esprit et sa perception est son terrain de jeu. Que ce soit au niveau du découpage des planches ou de ce qui peut y être représenté, le travail graphique ne vous laissera pas indifférent.

Avec “Gideon Falls”, Jeff Lemire et Andrea Sorrentino signent un chef-d'œuvre. Pas seulement dans le domaine de l’horreur et du thriller psychologique, mais aussi dans le monde du comic-book moderne. Le travail des deux compères témoigne d’un véritable amour pour la littérature et le cinéma de genre, mais aussi de la bulle et de la case. Un travail bluffant qui mérite toute votre attention si ce n’est pas déjà fait !

39,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Norton Sinclair est un jeune homme perturbé, marginal et légèrement paranoïaque qui parle d'une grange noire au psychiatre qui le suit. De son côté, le père Fred arrive auprès de la communauté de Gideon Falls dont il a désormais la charge. Lors de sa première nuit dans la bourgade, se déroule une série d'événements dérangeants ayant pour cadre une sinistre grange noire. ©Electre 2024

Et si ce n'était pas Dieu qui me montrait des choses ?

J'ai peur que ce soit le diable.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 01/09/2023

Thématique : Autres comics

Auteur(s) : Auteur : Jeff Lemire Auteur (illustrateur) : Andrea Sorrentino

Éditeur(s) : Urban comics

Collection(s) : Urban indies

Contributeur(s) : Coloriste : Dave Stewart - Traducteur : Benjamin Rivière

Série(s) : Gideon Falls : intégrale

ISBN : 979-10-268-2287-5

EAN13 : 9791026822875

Reliure : Relié

Hauteur: 32.0 cm / Largeur 21.0 cm


Épaisseur: 3.2 cm

Poids: 1880 g