Chargement...
Chargement...

La justice contre les hommes

Auteur : Laure Heinich

Un coup de coeur de Agathe A.

"Je vis le sentiment d'impuissance dans l'arène de la toute-puissance"
Laure Heinich, avocate pénaliste depuis 25 ans, revient avec un essai percutant sur la dégradation et la déshumanisation de la Justice.

L'enseignement va mal, le corps médical va mal et la Justice n'y échappe pas. Son témoignage sans concession, mais non sans humour, s'ajoute à ceux de ses confrères qui tirent la sonnette d'alarme d'une justice qui se déshumanise à force de se vouloir rentable.

L'avocate dresse un état des lieux de sa profession et le portrait d'une institution qui malmène les individus, "broie" les justiciables à travers des cas concrets. Elle nous parle de son expérience et nous fait vivre son quotidien pavé d'injustices... C'est donc avec force qu'elle évoque sa colère et son indignation face à cette dégradation globale de l’institution judiciaire. 

Son engagement se retrouve aussi dans ses questionnements, dans sa recherche d'alternatives et pour appuyer ses idées, sans se présenter comme un modèle féministe, elle convoque volontiers Annie Ernaux, Mona Chollet voire Virginie Despentes.






20,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Avocate pénaliste, l'auteure décrit de l'intérieur la déshumanisation de la justice. Etayant son propos d'exemples concrets, elle montre comment la modernisation, la course aux économies et l'impact des politiques de la peur ont peu à peu dévoyé cette institution qui agit finalement contre les auteurs, les victimes et même la vérité. ©Electre 2024

La Justice contre les Hommes

« Je défends les hommes et les femmes, les auteurs de crimes et de délits comme leurs victimes. Faudrait-il choisir un camp ? Ils subissent ensemble une justice qui ne tue plus mais qui maltraite les uns sans apaiser les autres, qui brutalise sans discernement, y compris les siens. La violence des discours politiques et médiatiques, dont la finalité est très éloignée de l'esprit de justice, dégrade l'espace judiciaire. Et l'institution, éreintée, malmène à son tour. Elle produit ainsi la rage qu'elle condamne et fait de la vérité sa première victime. Jusqu'où ira-t-elle ? Personne ne semble vouloir empêcher la rupture qui devient pourtant palpable. Avocats, juges et greffiers font ce qu'ils peuvent, cherchent le juste milieu dans sa définition désespérée : « quelque part entre s'en foutre et en crever, entre s'enfermer à double tour et laisser le monde entier entrer », comme l'écrivait Romain Gary.

Cette dégradation nous concerne tous. Ce livre propose de franchir le seuil des salles d'audience pour en parler. Débattre, n'est-ce pas le seul moyen d'arrêter de cogner ? »

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 04/10/2023

Thématique : Récits de vie Philosophie du droit

Auteur(s) : Auteur : Laure Heinich

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : Document

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-08-041127-3

EAN13 : 9782080411273

Reliure : Broché

Pages : 194

Hauteur: 21.0 cm / Largeur 14.0 cm


Épaisseur: 1.3 cm

Poids: 224 g