Chargement...
Chargement...

Bernard Noël : l'épreuve des c-sensures, les c-sensures à l'épreuve

Auteur : Anne Malaprade

Paru le : 15/02/2003
Éditeur(s) : S. Arslan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-Marie Gleize

22,90 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une étude qui se caractérise par une réflexion sur les pouvoirs du texte et de l'image et sur la création poétique. Victime d'un procès pour outrage au moeurs suite à la publication du "Château de Cène", la c/sensure apparaît dans le refus des magistrats de reconnaître la multiplicité des sens de l'oeuvre. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'itinéraire et la voix singulière du poète Bernard Noël peuvent s'interpréter comme l'épreuve et la mise à l'épreuve de c/sensures pesant sur la conscience de l'écrivain et sur le citoyen ayant vécu, entre autres, le traumatisme de la guerre d'Algérie. Il entreprend dans son œuvre une "archéologie des espaces mentaux", projet historique, ethnologique, philosophique, politique et poétique qui entend explorer l'espace mental du sujet et son désir, originellement absolu, de sens. Bernard Noël fait ce constat après avoir été victime de la censure qui touche le Château de Cène, roman condamné en 1973. L'écrivain comprend au cours de son procès pour "outrage aux mœurs" que les juges sont puissants non parce qu'ils l'empêchent de s'exprimer mais parce qu'ils lui interdisent de rechercher et de proposer du sens. Il se découvre alors sensuré, vampirisé par un sens qui lui est imposé par le sens commun, c'est-à-dire la raisonnable religion du sens. Il va donc interroger ses propres autoc/sensures dans des écrits ultérieurs: où se trouve la frontière entre pornographie et érotisme; qu'est-ce qui arrête ou conduit le regard vers l'invisible; quels sont les confins du non-dit et de l'indicible; qu'est-ce qui me sépare d'autrui; comment la mort se rencontre-t-elle au cœur de la vie? Les pouvoirs c/sensurants sont désignés par l'écrivain: traditionnellement, la religion catholique, la métaphysique occidentale, la croyance en la raison, la langue maternelle bâillonnent. Aujourd'hui, ces puissances sont relayées par le pouvoir capitaliste qui bloque en chacun les métamorphoses du sens alors même qu'on se croit libre de tout penser. Le créateur se doit donc de créer et multiplier le sens. L'écriture permet en effet de franchir certaines limites c/sensurantes, la poésie étant une activité expérimentale apte à soumettre ce qui aliène l'espace mental. L'art poétique noëlien est ainsi gouverné par le souci de "précipiter" les c/sensures pour saisir, modifier, dissoudre, activer, débloquer... Chaque texte fonctionne ainsi comme un piège à c/sensures.

Fiche Technique

Paru le : 15/02/2003

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Anne Malaprade

Éditeur(s) : S. Arslan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84276-088-3

EAN13 : 9782842760885

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 186

Hauteur : 30 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 270 g