Chargement...
Chargement...

La violence du quotidien : formes et figures contemporaines de la violence au théâtre et au cinéma

Paru le : 20/08/2015
Éditeur(s) : l'Entretemps
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Théâtre et cinéma
Contributeur(s) : Directeur de publication : Florence Vinas-Thérond

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Des réalisateurs, des dramaturges, des metteurs en scène, etc. évoquent la question de la violence et de ses représentations dans le théâtre et le cinéma contemporains. Un panorama de la création contemporaine qui met en lumière la présence de plus en plus fréquente de la scatologie, de la pornographie, de la cruauté et de l'obscénité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La Violence du quotidien Le théâtre et le cinéma contemporains se passionnent pour l'humanité ordinaire et les espaces familiers, mais ce quotidien, en apparence anodin, finit toujours par se teinter d'une inquiétante étrangeté. Il est le lieu des ruptures et des transgressions. La barbarie s'y présente sous les traits des êtres proches, chaque individu ayant sa part d'ombre faite de blessures intimes, les frontières du Bien et du Mal s'estompent, les violences domestiques s'entremêlent à la violence de l'Histoire et à celle, plus sournoise, de la pression sociale et des rapports de pouvoir. L'objectif de cet ouvrage collectif est de proposer un panorama varié des oeuvres dramatiques (Howard Barker, Roméo Castellucci, Martin Crimp, Magnus Dahlström, Emma Dante, Sarah Kane, Franz Xaver Kroetz, Angelica Liddell, Marie Ndiaye, Botho Strauss, Matéi Visniec.) ou cinématographiques (Bruno Dumont, Laurent Cantet, Nicole Garcia, Giannis Oikonomidis, Nicolas Winding Refn...) mettant en scène « la violence du quotidien » dans le contexte sociétal postmoderne, à « l'ère du vide » (Gilles Lipovetsky) et de la désaffection idéologique et politique. Ici le quotidien retrouve tout le potentiel subversif qu'il avait par exemple dans le théâtre d'August Strindberg à la fin du XIXe siècle. Quels sont les principaux problèmes d'ordre esthétique, dramaturgique ou scénographique posés par la représentation de cette violence ? Quels en sont les différents aspects (diffuse et insidieuse dans les scènes de la vie ordinaire ou spectaculaire lorsqu'elle martyrise les corps ; hyperréaliste ou stylisée ; véhiculée par les mots ou les images). En quoi est-elle, à l'aube du XXIe siècle, le lieu privilégié de l'expérimentation artistique et du renouvellement des formes ?

Fiche Technique

Paru le : 20/08/2015

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : l'Entretemps

Collection(s) : Théâtre et cinéma

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35539-201-3

EAN13 : 9782355392016

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 315

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 460 g