Chargement...
Chargement...

Le spectacle dénaturé : le théâtre portugais sous le règne de Salazar (1933-1968)

Auteur : Graça Dos Santos

Paru le : 20/02/2002
Éditeur(s) : CNRS Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Robert Abirached

30,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Formes et évolution de la vie théâtrale portugaise sous Salazar, à partir de mémoires d'artistes, d'archives de metteurs en scène, d'articles de presse. Le Teatro do povo matérialise un art façade de la nation. Le théâtre indépendant est influencé par des artistes étrangers et des revues novatrices. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Les pouvoirs, qu'ils soient politiques ou religieux, sont traditionnellement méfiants à l'égard du théâtre. Comment, pendant le presque demi-siècle (1926-1974) qu'a duré la dictature portugaise, cet art, qui puise son énergie dans le corps de l'acteur et le regard du spectateur, a-t-il alors survécu ? A la lumière de mémoires d'artistes, d'archives de metteurs en scène, d'articles de presse, Graça Dos Santos étudie la vie théâtrale et plus largement artistique sous le régime de Salazar. Sur fond des autres variantes européennes de dictature, elle analyse les particularités et l'évolution de la politique théâtrale du régime, qui préfère l'esquive à l'affrontement, la discrétion au bruit, la prévention à la répression. Partisan d'un art «façade de la Nation» qui maquille la réalité - concrétisé dans le Teatro do Povo, pâle copie du Théâtre du Peuple (Bussang) -, Salazar met en scène l'Etat nouveau, avec la complicité d'António Ferro, chargé de la Propagande. Malgré une oppressante surveillance, le théâtre évoluera de la soumission à la résistance, grâce au théâtre d'amateur et au théâtre universitaire, qui seront à l'origine du Théâtre indépendant annonciateur de la révolution des Œillets. Au fil des chapitres, l'auteur reconstruit le difficile parcours des divers protagonistes qui permirent que la rencontre entre la scène et la salle puisse se perpétuer. L'accent porté sur la législation théâtrale et la censure, les services de propagande, les conditions de vie des «gens du spectacle» souligne les mérites de ceux qui surent braver les interdictions. L'évolution multiforme de la pratique théâtrale sera un signe avant-coureur de la nécessaire démocratisation d'un pays qu'on avait voulu figer. Porteur de la double culture et de la double expérience de son auteur, ce livre ajoute un nouvel épisode à l'histoire du théâtre européen du XXe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 20/02/2002

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Auteur : Graça Dos Santos

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-271-05907-0

EAN13 : 9782271059079

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 323

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 508 g