Chargement...
Chargement...

Feinte baroque : iconographie et esthétique de la variété au XVIIe siècle

Auteur : Marc Bayard

Paru le : 07/04/2010
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

25,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Version remaniée d'une thèse de doctorat en histoire de l'art sur l'iconologie des décors de théâtre, ou feintes, en France au XVIIe siècle. Analyse à partir de 47 esquisses du peintre du Roi Georges Buffequin pour le théâtre de l'hôtel de Bourgogne, les enjeux esthétiques et sociaux de la scène parisienne des années 1640. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cette étude d'histoire de l'art est l'une des premières à envisager le décor de théâtre non seulement comme support d'une action dramatique mais aussi comme une image artistique dans un espace. Elle s'appuie pour cela sur un corpus peu connu : les esquisses de décors du Mémoire de Laurent Mahelot, réalisées pour le théâtre de l'Hôtel de Bourgogne, qui regroupent notamment 47 dessins réattribués à l'artiste scénographe Georges Buffequin, peintre du Roi au service de Richelieu. Ces lavis offrent un témoignage précieux de l'esthétique baroque française des années 1630-1640 et de l'influence particulière du théâtre italien. Ces images de «feintes» (pour reprendre le terme employé au XVIIe siècle), sont rapprochées et mises en parallèle avec la première grande controverse de cette période : celle de la Querelle du Cid autour de la règle des trois unités qui opposa les partisans de l'écriture «régulière» aux «irréguliers». Cette controverse, irriguée par les réflexions des humanistes italiens du XVIe siècle, compose le débat théorique fondamental qui anime la pensée artistique française pendant les années du règne de Richelieu, puis une bonne partie du XVIIe siècle. La publication dans cet ouvrage du Discours à Cliton sur les Observations du Cid, servira de base à l'étude de l'esthétique de la variété, qui apparaît aux yeux de la critique d'aujourd'hui comme étant constitutive du baroque, et à laquelle, vers 1630, vont s'opposer avec une certaine force, les partisans de la poétique composée dans les règles aristotéliciennes de l'art, ceux que l'on qualifiera de «classiques».

Fiche Technique

Paru le : 07/04/2010

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Auteur : Marc Bayard

Éditeur(s) : Somogy Académie de France

Collection(s) : Collection d'histoire de l'art de l'Académie de France à Rome, n° 12

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7572-0292-8

EAN13 : 9782757202920

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 252

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 768 g