Chargement...
Chargement...

L'amateur de théâtre

Auteur : Jean Tardieu

Paru le : 09/10/2003
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Les cahiers de la NRF
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Paul-Louis Mignon - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Delphine Hautois - Préfacier : Paul-Louis Mignon

22,90 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cahiers de jeunesse, essais, commentaires, etc., dans lesquels Jean Tardieu montre sa volonté de rupture avec la convention figurative et académique de la dramaturgie du XIXe siècle et expose ses conceptions du théâtre, tant dans son écriture que dans sa mise en scène. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'expérimentation a été la constante de la création dramatique de Jean Tardieu. Chaque «essai» apportait sa pierre à la construction d'un instrument neuf où il estimait retrouver la racine même de l'art théâtral. Les commentaires dont il ne manquait pas de les accompagner, notes, préfaces, à-propos, les reprises de son argumentation, les nuances de forme qu'il leur prêtait soulignent son souci d'en éclairer, d'en préciser le sens, et d'abord auprès des «amis-censeurs, écrivait-il, les quelques-uns dont l'opinion importe seule pour moi». Il avait besoin d'obtenir leur adhésion et ressentait la difficulté de voir justement comprise son «entreprise». Dans ses «Cahiers de jeunesse», de seize à vingt ans, apparaissaient aussitôt la préoccupation et la volonté de rompre avec la «convention figurative et académique» du XIXe siècle et d'ouvrir des pistes. Il dénonçait le manque de vérité théâtrale qui avait choqué son esprit d'enfant spectateur devant les décors de carton-pâte du Châtelet. Lui, si ouvert aux novations contemporaines de la peinture et de la musique, était frappé par le retard de l'art dramatique sur les autres arts, «l'espèce de banalité, de faux réalisme, de formalisme académique de la comédie moderne». La pratique quotidienne de la critique à partir de 1944, la fréquentation, d'un soir à l'autre, des salles parisiennes de boulevard accusèrent ce sentiment. Sans doute discernait-il le moyen d'échapper à toute esthétique réaliste, comme, plus tard, dans ses «essais» ou «gammes», il partirait d'un «objet, emprunté à l'arsenal des "effets"» de théâtre, «en laissant toujours entrevoir "autre chose", à travers les actes et les paroles en apparence les plus naturels». Suggérer la pensée secrète sous les discours de circonstance, établir des niveaux différents de réalité, jouer de la double perspective du cauchemar et de ce qu'il peut refléter de l'état de veille, le rendre sensible par des déformations vocales et insolites du langage, par le choix de mots courts et de monosyllabes... autant d'esquisses d'une dramaturgie un quart de siècle avant de lui donner forme en scène.

Fiche Technique

Paru le : 09/10/2003

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Auteur : Jean Tardieu

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Les cahiers de la NRF

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-073008-5

EAN13 : 9782070730087

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 246

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 323 g