Chargement...
Chargement...

Le spectacle de l'histoire

Paru le : 05/07/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Le Spectaculaire
Contributeur(s) : Directeur de publication : Stéphane Haffemayer - Directeur de publication : Benoît Marpeau - Directeur de publication : Julie Verlaine - Préfacier : Pascal Ory

19,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'étude du spectacle de l'histoire permet d'examiner les relations que les sociétés contemporaines entretiennent avec certains pans de leur passé et d'interroger ce qu'elles disent d'elles-mêmes en recréant l'histoire. En convoquant diverses époques et formes artistiques, ces contributions analysent la façon dont l'usage du passé exprime des préoccupations individuelles et collectives. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le spectacle de l'histoire Depuis la plus haute Antiquité, l'histoire a été mise en spectacle. Dans ce spectacle vivant, la représentation du passé s'accommodait d'anachronismes et d'allusions au présent, aussi inévitables que nécessaires. Étudier le spectacle de l'histoire, c'est examiner les rapports que les sociétés contemporaines entretiennent avec certains pans de leur passé ; c'est aussi comprendre ce que, de manière détournée, elles disent d'elles-mêmes, en re-créant l'histoire. Objet d'histoire culturelle, le spectacle de l'histoire se prête à un faisceau d'interrogations pluridisciplinaires : contexte économique, politique et social, analyse formelle des logiques de mise en spectacle, déterminations techniques (décor, éclairage), choix narratifs, effets spectaculaires, espaces de diffusion, publics concernés, réceptions différenciées, aspirations de l'imaginaire social, etc. Dans ce livre se rencontrent surtout deux ordres de nécessité, celui de l'histoire et celui du spectacle. Pour qu'un événement historique devienne objet de spectacle, il faut qu'il ait du sens pour ses spectateurs. L'impératif de véracité historique le cède souvent aux nécessités du spectacle. Il s'agit moins de comprendre que de ressentir : la mise en scène de l'histoire mobilise des registres émotionnels, identitaires, des expressions des corporalités qui prétextent la référence au passé pour évoquer le présent. Tout en convoquant une diversité d'époques (de l'Antiquité à nos jours), d'échelles (de l'individuel à la nation) et de domaines explorés (théâtre, opéra, ballet, cinéma, télévision, cirque, défilés équestres, arts de la rue, fêtes officielles, spectacles de sons et lumières, panoramas), cet ouvrage collectif a pour ambition d'analyser la fabrication des stéréotypes identitaires d'une époque, la manière dont l'usage du passé exprime des préoccupations individuelles et collectives. Les études regroupées ici s'ordonnent autour de trois thèmes : celui du héros, moteur de l'histoire, métaphore des résistances individuelles ou collectives ; celui de la femme, absente des discours historiques mais omniprésente sur la scène ; celui du spectaculaire, de ses effets de réels et inévitables anachronismes par lesquels toute société pose au passé les questions du présent.

Fiche Technique

Paru le : 05/07/2012

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Le Spectaculaire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-2006-2

EAN13 : 9782753520066

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 315

Hauteur : 21 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 510 g