Chargement...
Chargement...

Rapport de police : accusations de plagiat et autres modes de surveillance de la fiction

Auteur : Marie Darrieussecq

Paru le : 05/01/2010
Éditeur(s) : POL
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Blanche
Contributeur(s) : Non précisé.

19,80 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
7,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Après avoir été accusée de plagiat en 1998 par Marie NDiaye et en 2007 par Camille Laurens, la romancière s'interroge sur la notion de plagiat en littérature, de Platon au goulag. Elle analyse les réactions de la presse et du public face aux affaires de plagiat et démontre qu'il s'agit d'une forme de mise au pas de la fiction. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

L'accusation de plagiat est peut-être l'archétype de l'accusation littéraire, une tentative de meurtre symbolique, qui réussit parfois. Ce Rapport de police étudie les attaques des dénonciateurs ; et aussi, d'Apollinaire à Zola, de Freud à Mandelstam, de Daphné Du Maurier à Paul Celan, les réactions des accusés. La plagiomnie - la calomnie plagiaire - manifeste une surveillance de la fiction, qui passe par la notion de crime, voire de blasphème, et pose la question du sacré en littérature. C'est cette surveillance, qui vaut pour toute écriture non appropriée, dont est retracée ici la longue histoire, de Platon au goulag.

Fiche Technique

Paru le : 05/01/2010

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Auteur : Marie Darrieussecq

Éditeur(s) : POL

Collection(s) : Blanche

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84682-331-6

EAN13 : 9782846823319

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 422 g