Chargement...
Chargement...

Big questions : ou L'asomatognosie : au fait, à qui est cette main ?

Auteur : Anders Nilsen

Paru le : 15/11/2012
Éditeur(s) : L'Association
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Fanny Soubiran

Un coup de coeur de Mollat

Il y a des lectures comme ça, que vous attendez tout au long de l'année. Une histoire, un dessin, une petite mélodie si singulière, un joli tout qui vous surprend là où vous ne vous y attendiez pas.

Et ce nouveau trouble de lecture, c'est un véritable séisme provoqué par l'auteur américain Anders Nilsen, chez L'Association. Big Questions est un livre-objet de 600 pages, mais surtout un livre rare, tant pour la dentelle de son trait que pour son récit sur le fil. Quinze années d'écriture pour cette somme délicate, et surtout une sacrée aventure de moineaux.

Lorsqu'il était encore étudiant aux Beaux-Arts, Anders Nilsen devait répondre à un exercice : apprendre à générer des images, des idées et rompre avec ses habitudes. De cet atelier va naître une série de courtes histoires sous forme de fanzine, mettant en scène des discussions entre pinsons. Des premières planches révélant un inventaire de dialogues au dessin spontané et dans la veine du comic-strip, l'auteur va basculer vers le silence de ses paysages inachevés mais aux lignes plus affirmées. Big Questions se tisse alors comme une déambulation sur le processus créatif.

Dans un lieu désolé où la vie ne pousse presque pas, où l'ailleurs préfère s'abstenir, oiseaux, écureuils, hibou et serpent vont se nourrir de peu de chose, mais surtout de grandes questions. Algernon, Betty et Leroy sont des oiseaux, et ils accompagnent depuis fort longtemps le projet de l'auteur. Ses compagnons de plumes et de papier vont ainsi évoluer, ou plutôt s'adapter à leur propre situation. Un no man's land donc, illustré par quelques arbres et une solitaire maison, où apparaîtront un idiot et sa mère, puis un avion, ou plutôt un oiseau géant, et ensuite une bombe qui se posera sans explosion. « Curt. Tout va bien ? Qu'est-ce que c'est ? Je ne sais pas. Viens voir. Non merci. Non, ça va. C'est juste... c'est un œuf ! ».

Naïf et complexe, l'aventure oscille alors avec de la dynamite, tant par son histoire que son traitement. Alors les épreuves vont éclore pour ces héros d'infortune tour à tour stupides, puis libres penseurs à la manière des clowns tristes de Samuel Beckett. Peut-être parce c'est une œuvre sur le hors-champs, sur l'invisible pour l'être humain, peut-être parce qu'on se met alors à la place de ces questionnements existentiels et volatiles , peut-être aussi parce qu'il est déstabilisant d'être aussi proche d'une réflexion d'auteur, d'un processus créatif en roue libre pendant tant d'années. Pour toutes ces raisons, Anders Nilsen pose et décompose un apprentissage à la fragilité universelle. Une ambiance de l'épure et du trouble que le lecteur curieux pouvait déjà retrouver dans Des chiens, de l'eau, paru chez Actes Sud BD.

Magistral !
49,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans une plaine inconnue, une colonie de moineaux s'interroge sur la faim et la signification des choses, quand un événement imprévu va faire basculer leur existence banale dans un monde angoissant. Une épopée fantasmagorique dans laquelle le lecteur, comme les oiseaux, est soumis à ce monde inconnu et mouvant, déstabilisant et totalement fascinant. ©Electre 2019

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Les libraires masqués vous conseillent

Dossiers

Fiche Technique

Paru le : 15/11/2012

Thématique : BD indépendantes

Auteur(s) : Auteur : Anders Nilsen

Éditeur(s) : L'Association

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84414-460-8

EAN13 : 9782844144607

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 592

Hauteur : 24 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : 6,0 cm

Poids : 2010 g