Chargement...
Chargement...

Antonin Artaud dans la guerre : de Verdun à Hitler : l'hygiène mentale

Auteur : Florence de Mèredieu

Paru le : 20/11/2013
Éditeur(s) : Blusson
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

26,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

1914-1918 : une génération d'artistes et d'écrivains est projetée dans la Grande Guerre, ses tranchées, ses morts et ses blessés psychiques. Incorporé en 1916, réformé pour "troubles nerveux", Antonin Artaud ne cessera de revivre cette guerre, comme acteur de cinéma et de théâtre, comme auteur. Il connaîtra les asiles psychiatriques, se définissant comme "mutilé" et "déporté" de l'être. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Antonin Artaud dans la guerre De Verdun à Hitler L'hygiène mentale « Mr Mutilé, Mr tronçonné, Mr amputé, Mr décapité dans les barbelés et les guillotines du pouvoir discrétionnaire de la guerre ». (Antonin Artaud) 1914-1918 : une génération d'artistes et d'écrivains (Artaud, Breton, Masson, Céline...) est projetée dans la Grande Guerre, ses tranchées, ses champs de bataille (Verdun), ses morts et ses blessés psychiques. Des Centres de neuropsychiatrie sont créés pour traiter au plus vite les malades « sans blessures apparentes », et les renvoyer au front. Cette guerre de 14-18, Antonin Artaud (1896-1948) ne cessera de la revivre. Comme acteur de cinéma, dans Verdun, Vision d'histoire et Les Croix de bois. Comme écrivain, auteur et acteur de théâtre. - Les textes et dessins de ses derniers cahiers sont l'expression de la guerre littéraire et graphique qu'il mène à l'encontre d'une société qui a fait de lui : un « mutilé », un « amputé », un « déporté » de l'être. Entre les deux conflits (de 1918 à 1939), se mettent en place un processus de guerre continuée (Michel Foucault), une société de plus en plus technicisée et médicalisée, une brutalisation de masse (George Mosse) de la société civile et la montée d'une forme d'« hygiène mentale » et sociale dont le dévoiement aboutira, en Allemagne, au fascisme hitlérien. 1939-1945 : Hitler (soigné lui aussi, durant la Première Guerre, dans un centre psychiatrique) entraîne l'Europe et le monde dans une guerre d'extermination. Artaud connaît alors les asiles psychiatriques, la faim, les électrochocs. Ce livre plonge au coeur même de ce qui fit l'essentiel de l'histoire politique et culturelle du XXe siècle. La grande histoire s'écrit au rythme de la littérature et des arts de la première moitié du siècle. On y croise ces psychiatres (et psychanalystes) qui ont nom Charcot, Freud, Babinski, Toulouse, Grasset, Tausk, Allendy, etc. - Ce qu'Edouard Toulouse nommait « la biocratie » marque, aujourd'hui encore, l'ensemble de notre société.

Fiche Technique

Paru le : 20/11/2013

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Florence de Mèredieu

Éditeur(s) : Blusson

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-907784-26-9

EAN13 : 9782907784269

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 359

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 600 g