Chargement...
Chargement...

De l'infini des bibliothèques au livre unique : l'archive épurée au XVIIIe siècle

Auteur : Lucien Nouis

Paru le : 29/11/2013
Éditeur(s) : Classiques Garnier
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

29,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le XVIIIe siècle appelle à détacher les bonnes idées des mauvaises, à séparer le bon grain de l'ivraie et fantasme, avec Louis Sébastien Mercier, la concision d'un livre-bibliothèque. Quels enjeux se cachent sous ce désir d'épurer l'archive, de réduire le multiple au singulier d'un livre qui résumerait tous les autres ? ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Pour pallier l'envahissement exponentiel de la sphère publique par l'imprimé, le XVIIIe siècle appelle à détacher les bonnes idées des mauvaises, à séparer le marbre de la boue, les charbons ardents des cendres froides, le bon grain de l'ivraie. C'est le paradoxe étonnant de cette époque de découvertes : sa préoccupation première ne semble pas tant avoir été d'ajouter aux connaissances anciennes que de les épurer, d'accomplir un effacement sélectif pour faire sa place au futur. De l'Encyclopédie à la Révolution, cette étude s'intéresse aux imaginaires du livre unique, du livre-bibliothèque résumant tous les autres : quels enjeux, philosophiques et politiques, se cachent sous ce désir de parvenir à la concision de l'homo unius libri ?

Fiche Technique

Paru le : 29/11/2013

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Lucien Nouis

Éditeur(s) : Classiques Garnier

Collection(s) : L'Europe des Lumières, n° 26

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8124-1787-0

EAN13 : 9782812417870

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 298

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 422 g