Chargement...
Chargement...

L'auteur à la Renaissance : l'altro que è in noi

Paru le : 03/11/2009
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Rosanna Gorris - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Alexandre Vanautgaerden

75,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Fruits de deux colloques, ces études mènent une réflexion sur l'auteur au XVIe siècle : l'identité de l'auteur, l'alter ego, la polémique dans le combat entre Alberto Pio et Erasme, les hommes illustres, les femmes érudites, la forme autobiographique, et évidemment Montaigne. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ce volume qui tente une synthèse sur la notion d'auteur à la Renaissance est issu d'une réflexion menée lors de deux colloques, l'un à Bruxelles l'autre à Vérone, organisés conjointement par la Maison d'Érasme et le Gruppo di studio sul Cinquecento francese. La première partie s'interroge sur l'identité de l'auteur, à la fois dans la façon dont il se choisit un nom en latin ou en grec (Reinhard Bodenmann), sur son anonymat au XVIe siècle (Malcolm Walsby), sur sa «mort» (Carlo Vecce) ou sur la question du privilège (Jeanine De Landtsheer). La seconde section traite des Vies parallèles, d'abord dans les sources chez Plutarque (Andrea Rodighiero), dans la Fabrique des récits des Grands hommes au XVIe siècle (Patricia Eichel-Lojkine), ou dans les Vies d'auteur (Michel Jeanneret). La troisième questionne «L'altro che è in noi» : Sannazar/Gilles de Viterbe (Marc Deramaix), Érasme/Jérôme (Alexandre Vanautgaerden), Érasme/Origène (André Godin), Augustin/Schottus (Nicolette Brout). La partie suivante traite des miroirs déformants de la polémique dans le combat entre Alberto Pio et Érasme (Fabio Forner, Marie Theunissen-Faider). La cinquième partie traite des Galeries d'hommes illustres : Vasari (Mario Pozzi), Thevet (Frank Lestringant) ; la sixième des femmes érudites : Isabel de Villena (Dominique de Courcelles), dans le théâtre (Mariangela Miotti), ou à partir de la figure de la veuve pieuse (Loris Petris). L'autobiographie rassemble plusieurs textes abordant les thématiques de l'homme d'état chez Guicciardini (Jean-Louis Fournel), de Philibert de l'Orme (Alba Ceccarelli Pellegrino), de Brantôme (Nerina Clerici Balmas), de Fernão Lopez (Davide Bigalli), de l'écriture épistolaire (Magda Campanini) et de la question du sujet (Vincenzo Rossi-Ercolani). La dernière partie du volume est consacrée à Montaigne (Concetta Cavallini, Valerio Cordiner, Nicoletta Panichi). Le tout dessine un portrait de cette figure nouvelle qu'est l'auteur à la Renaissance et donne à voir combien il est impérieux de laisser parler l'autre qui est en nous pour affirmer son identité.

Fiche Technique

Paru le : 03/11/2009

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Brepols Musée de la maison d'Erasme

Collection(s) : Nugae humanisticae sub signo Erasmi, n° 9

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-503-52839-2

EAN13 : 9782503528397

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 655

Hauteur : 25 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g