Chargement...
Chargement...

La science : jusqu'où explorer ? : actes des Rencontres Jules Verne, colloque international 26 et 27 novembre 2014, Ecole centrale, Nantes

Auteur : Rencontres Jules Verne (5 ; 2014 ; Nantes)


32,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A partir de l'étude de Jules Verne et des voyages fantastiques qui composent son oeuvre, ces contributions posent la problématique des limites de l'exploration scientifique, une question toujours en cours au XXIe siècle, démontrant l'actualité de l'écrivain nantais et de ses thèmes de prédilection. ©Electre 2019

Les sciences et les techniques concernent à présent tous les secteurs de la vie sociale, la production et la consommation de biens de tous ordres, l'information et la communication, l'éducation et la santé... Or, il semble bien que ce soir leur fantastique succès et le surcroît de pouvoir qu'elles procurent qui font problème aujourd'hui. L'oeuvre de Jules Verne, animée d'une inlassable curiosité pour les mondes connus et inconnus, se faisait déjà l'écho de ces paradoxes et ambiguïtés de la démarche scientifique. Certes, à l'époque, peu de régions terrestres restaient encore à découvrir ; aussi les héros verniens se lancèrent-ils dans de multiples « voyages seconds », des explorations scientifiques, où ils n'hésitaient pas à traverser, de manière réaliste ou fantastique, tous les éléments : l'air et l'espace, les profondeurs de la mer ou de l'écorce terrestre et jusqu'au feu des volcans. Ils ne reculaient devant aucune réalisation technique, aussi prométhéenne soit-elle ; et chaque roman constituait une sorte de laboratoire où l'on expérimentait les possibles. La logique de l'exploration était d'aller jusqu'au bout quoiqu'il en coûte, au mépris du risque pour soi et les autres. Surgir alors la question de savoir si tout le possible s'avère souhaitable, si la prudence ne commanderait pas de renoncer, si l'homme ne va pas trop loin. Prométhée a-t- il le sens des limites ? Faust ne guette-t-il pas la science en lui proposant un pacte diabolique ? C'est à nouveau sous la figure tutélaire de Jules Verne que s'inscrit la 5ème édition de ces Rencontres. Car, l'auteur des Voyages extraordinaires soulève admirablement une question qu'il nous faut reprendre aujourd'hui, en ce début de XXIe siècle : jusqu'où explorer ? Où s'arrêtent nos connaissances ? Que reste-t-il à découvrir ? La question de la limite de notre connaissance est technique : ce sont nos instruments de mesure limités qui nous empêchent d'explorer plus loin. Elle est aussi épistémologique : ce sont les théories incomplètes de la physique qui interdisent de comprendre l'Univers. Elle est aussi philosophique : quelle relation particulière entretient le scientifique avec l'idée de limite ? Le robot Philae l'a montré, l'espace reste un défi scientifique et technique. Ce domaine de l'exploration est-il la « nouvelle et dernière frontière » de l'espèce humaine ? Ou alors, est-ce d'explorer l'être humain jusque dans ses limites ? Se soigner avec des médicaments adaptés à son ADN, activer la production de protéines par la pensée, remplacer un organe par un autre plus beau, plus performant, artificiel, mais intelligent, décupler ses capacités intellectuelles ou physiques grâce a des puces électroniques, choisir les caractéristiques de son enfant... Homo sapiens n'a qu'à bien se tenir, car de tels progrès de la science seront peut-être à notre portée dans un futur proche ; et nous ne pouvons nous empêcher de nous interroger sur les limites de ces explorations. Philippe Mustière et Michel Fabre sont les initiateurs des « Rencontres Jules Verne », colloques internationaux reposant, tous les deux ans, la question de la vulgarisation scientifique, du discours et des questions sur la science. À chaque édition, 50 conférenciers, venus du monde entier, débattent des problématiques suivantes : en 2005, Jules Verne, les machines et la science ; en 2008, Jules Verne et le partage du savoir ;en 2010, Science, technique et société : de quoi sommes-nous responsables ?, en 2012, Jules Verne : science, crises et utopies. Florent Laroche (Centrale Nantes) et Guillaume Durand (Université à Nantes) sont les organisateurs de cette nouvelle édition.

Fiche Technique

Paru le : 10/07/2015

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Auteur : Rencontres Jules Verne (5 ; 2014 ; Nantes)

Éditeur(s) : Coiffard

Collection(s) : Rencontres Jules Verne

Contributeur(s) : Directeur de publication : Philippe Mustière - Directeur de publication : Michel Fabre - Organisateur d’un congrès : Ecole centrale de Nantes - Organisateur d’un congrès : Université de Nantes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-919339-34-6

EAN13 : 9782919339341

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 317

Hauteur : 25 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 1028 g